Edited, memorised or added to reading list

on 08-May-2020 (Fri)

Do you want BuboFlash to help you learning these things? Click here to log in or create user.

#Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Pneumocystose
1. Chez l'enfant immunodéprimé non infecté par le VIH La pneumocystose survient essentiellement au cours de la première année de vie chez les enfants atteints d'immunodéficience combinée sévère ou d'hypogammaglobulimémie congénitale. Le début est brutal avec dyspnée, toux sèche et fièvre. La mortalité est de 100 % en l'absence de traitement.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Pneumocystose
2. Chez l'enfant immunodéprimé infecté par le VIH L'incidence de la pneumocystose était d'environ 40 % dans les pays développés avant l'utilisation des antirétroviraux. Le début clinique est progressif, avec tachypnée, fièvre et toux.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Pneumocystose
1. Chez l'adulte infecté par le VIH La pneumocystose se traduit par une triade classique d'apparition progressive dans la moitié des cas, faite de fièvre, de toux sèche et de dyspnée d'intensité croissante. Il peut exister des formes fébriles pures.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Pneumocystose
À l'inverse, lorsque le diagnostic est tardif, les patients se présentent avec un tableau d'insuffisance respiratoire aiguë. La radiographie pulmonaire est quasi opaque, en « verre dépoli » (ou « poumons blancs »). Les gaz du sang peuvent montrer une hypoxémie grave (PaO 2 inférieure à 60 mmHg). Ces cas sont de mauvais pronostic. La mortalité globale sous traitement est estimée à 15 %
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Pneumocystose
Quand le taux de CD4 est inférieur à 100/mm 3 , d'autres infections opportunistes peuvent être évoquées devant une pneumopathie interstitielle d'origine parasitaire ou fongique (toxoplasmose, cryptococcose, histoplasmose, pénicilliose), d'origine bactérienne (pneumocoque, Haemophilus, tuberculose). Une maladie de Kaposi ou une pneumopathie interstitielle lymphoïde peuvent être également discutées.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Pneumocystose
La symptomatologie est proche de celle rencontrée chez le patient infecté par le VIH, mais elle est plus aiguë et évolue plus vite vers l'insuffisance respiratoire. La mortalité est également plus élevée que chez le patient infecté par le VIH (de 30 à 60 %).
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Pneumocystose
L'étude du lavage bronchiolo-alvéolaire est le meilleur examen pour sa détection. Celle des crachats induits ou des lavages oropharyngés, bien que moins sensible, peut être proposée en cas de contre- indications au lavage bronchiolo-alvéolaire. La biopsie transpariétale ou transbronchique est rarement usitée en France.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Pneumocystose
Le diagnostic repose sur la mise en évidence de P. jirovecii par examen microscopique direct après coloration des prélèvements biologiques. La coloration argentique ou le bleu de toluidine colore bien la paroi des asques regroupés en amas (fig. 31.3 et 31.4). La coloration au Giemsa est indispensable pour mettre en évidence les formes trophiques, non observées avec les colorations précédentes : elle permet aussi de visualiser les ascospores (au nombre de huit au maximum, disposés en rosette) et les amas spumeux contenant les formes trophiques, les asques matures et immatures (fig. 31.5).
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Pneumocystose
La PCR, de par sa grande sensibilité, permet de détecter de faibles quantités de P. jirovecii dans le lavage bronchiolo-alvéolaire et ainsi de poser le diagnostic de pauci-infections. Bien qu'elle permette d'augmenter également la sensibilité de l'examen des crachats ou des lavages oropharyngés lorsqu'un lavage bronchiolo-alvéolaire ne peut être réalisé, elle ne permet pas d'écarter une pneumocystose en cas de résultat négatif sur ce type d'échantillon. Elle devient l'examen de référence quel que soit l'échantillon pulmonaire analysé
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Pneumocystose
C. Marqueurs sériques biologiques non spécifiques La détection des antigènes β(1,3)-D-glucanes sériques est positive chez les patients développant des infections fongiques invasives dont la pneumocystose, la paroi des asques contenant du β(1,3)-D-glucane. Il s'agit d'un test diagnostique complémentaire, l'examen direct et la PCR restent les examens de première intention
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Pneumocystose
Le taux de lactates déshydrogénases sériques est généralement élevé chez le patient infecté par le VIH développant une pneumocystose. La détection des anticorps anti-Pneumocystis sériques n'est pas utilisée pour le diagnostic mais présente un intérêt pour les enquêtes de séroprévalence
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Pneumocystose
Le traitement de première intention repose sur le cotrimoxazole (triméthoprime et sulfaméthoxazole) ; en cas d'intolérance ou de contre-indication, on peut utiliser : • l'association clindamycine et primaquine ou l'iséthionate de pentamidine (souvent mal toléré) dans les formes modérées à sévères ; • l'atovaquone ou la dapsone, associée ou non au triméthoprime, dans les formes légères à modérées.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Pneumocystose
Le cotrimoxazole (Bactrim ® , et ses génériques) est donné à la posologie de 20 mg/kg par jour de triméthoprime et de 100 mg/kg par jour de sulfaméthoxazole en trois à quatre prises, par voie orale ou intraveineuse pendant 2 à 3 semaines selon la maladie sous-jacente. Des effets secondaires surviennent dans plus de 50 % des cas, à type d'éruption cutanée, fièvre, leucopénie, anémie, thrombopénie, élévation des transaminases…
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Pneumocystose
L'association clindamycine (Dalacine ® ) et primaquine est prescrite respectivement à la dose de 1 800 mg par jour en trois prises (IV ou orales) et 15 mg par jour en une prise orale.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Pneumocystose
L'iséthionate de pentamidine (Pentacarinat ® ) est utilisé par voie intraveineuse lente à la posologie de 4 mg/kg par jour pendant 3 semaines. Les injections intramusculaires sont déconseillées à cause du risque de douleur et nécrose au point de piqûre. Les effets secondaires sont nombreux : insuffisance rénale, hypotension orthostatique, leucopénie, thrombo pénie, hypoglycémie, troubles du rythme cardiaque, diabète, pancréatite aiguë, élévation des transaminases…
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Pneumocystose
L'atovaquone (Wellvone ® ) est utilisée en suspension à la dose de 1 500 mg par jour, en 2 prises, pendant 21 jours
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Pneumocystose
Chez le patient infecté par le VIH, en cas d'hypoxie associée (PaO 2 inférieure à 60 mmHg), on peut adjoindre une corticothérapie. Chez les patients non infectés par le VIH, l'intérêt de la corticothérapie est controversé.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Pneumocystose
La dapsone (Disulone ® ) est prescite à 100 mg par jour, seule ou en association avec le triméthoprime (Delprim ® ) à 20 mg par jour (hors AMM)
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Pneumocystose
1. Prophylaxie primaire Pour les patients infectés par le VIH, elle doit être envisagée dès que les CD4 sont inférieurs à 200/mm 3 ou inférieurs à 15 % des lymphocytes. Elle doit être réalisée plus tôt s'il existe une baisse rapide des CD4 ou une chimiothérapie associée (lymphome, Kaposi), une autre infection opportuniste ou encore une altération sévère de l'état général
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Pneumocystose
Les patients transplantés d'organe solide et ceux ayant bénéficié d'une allogreffe de cellules souches hématopoïétiques reçoivent systématiquement une prophylaxie par cotrimoxazole durant les 6 mois qui suivent la transplantation.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Pneumocystose
La prophylaxie est également recommandée chez les patients ayant une leucémie aiguë lymphoblastique, de l'induction à la fin de l'entretien de la chimiothérapie.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Pneumocystose
Par ailleurs, compte tenu du risque de transmission interhumaine, les patients infectés par P. jirovecii doivent être isolés des patients réceptifs.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Pneumocystose

Interruption des prophylaxies primaire et secondaire :

  • Après amélioration sous antirétroviraux, si les CD4 sont supérieurs à 200/mm 3 de façon durable (3 mois) et si la charge virale du VIH est inférieure à 1 000 copies/ml, il est possible d'interrompre les traitements prophylactiques.
  • Les recommandations chez les patients immunodéprimés autres que le VIH sont moins bien établies.

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Pneumocystose
2. Prophylaxie secondaire Le traitement privilégié est le cotrimoxazole per os (1 comprimé de Bactrim ® par jour ou 1 comprimé de Bactrim ® forte trois fois par semaine). En cas d'intolérance, les alternatives sont la pentamidine en aérosol à la posologie de 4 mg/kg par semaine, la dapsone per os à la dose de 100 mg par jour, seule ou associée à 50 mg de pyriméthamine (Malocide ® ) par semaine, l'atovaquone (Wellvone ® ) en suspension à la dose de 1 500 mg par jour en deux prises.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




GROSSESSE NORMALE -> Autres -> Rythme cardiaque foetal
#22 #Cours #Facultaires #Fiche #Grossesse #Gynecologie #Medecine #Normale #S-ECN

GROSSESSE NORMALE -> Rythme cardiaque foetal
Anomalie

  • Bradycardie < 120 bpm ou tachycardie > 160 bpm
  • Mini-oscillante ou micro-oscillante < 5 bpm voire rythme plat
  • Aréactif : diminution/disparition des accélérations
  • Décélération : ralentissement transitoire

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Flashcard 5406449339660

Tags
#22 #Cours #Facultaires #Grossesse #Gynécologie #Médecine #Normale
Question

GROSSESSE NORMALE

Comment doit s'effectuer le dépistage de la syphilis en début de grossesse depuis 2015 ?

Answer

Remplacement de l'association systématique d'emblée du TPHA-VDRL par un seul Test Tréponémique sur Ig totales par méthode immuno-enzymatique (ELISA ou apparentées comme l'EIA ou le CMIA)


Confirmé par un TNT quantitatif en cas de positivité du TT initial


statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
La HAS recommande en 2015 le remplacement de l'association systématique d'emblée d'un test trépo- némique (TT) et d'un test non tréponémique (TNT) (TPHA-VDRL) par un seul TT sur Ig totales avec une méthode reproductible et automatisable, de type immuno-enzymatique (technique d'ELISA ou apparen- tées comme l'EIA ou le CMIA), confirmé par un TNT quantitatif en cas de positivité du TT initial

Original toplevel document (pdf)

cannot see any pdfs







Flashcard 5426995924236

Tags
#22 #Cours #Facultaires #Fiche #Grossesse #Gynecologie #Medecine #Normale #S-ECN #has-images
Question
Quelle est la durée des congés péri-nataux pour une femme ayant 0 à 1 enfant à charge ?
[unknown IMAGE 5397953776908]
Answer

6 semaines avant

10 semaines après


statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

pdf

cannot see any pdfs







Flashcard 5426997759244

Tags
#22 #Cours #Facultaires #Fiche #Grossesse #Gynecologie #Medecine #Normale #S-ECN #has-images
Question
Quelle est la durée des congés péri-nataux pour une femme ayant ≥ 2 enfants à charge ?
[unknown IMAGE 5397953776908]
Answer

8 semaines avant

18 semaines après


statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

pdf

cannot see any pdfs







Flashcard 5426999594252

Tags
#22 #Cours #Facultaires #Fiche #Grossesse #Gynecologie #Medecine #Normale #S-ECN #has-images
Question
Quelle est la durée des congés péri-nataux pour une femme ayant des jumeaux ?
[unknown IMAGE 5397953776908]
Answer

12 semaines avant

22 semaines après


statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

pdf

cannot see any pdfs







Flashcard 5427001429260

Tags
#22 #Cours #Facultaires #Fiche #Grossesse #Gynecologie #Medecine #Normale #S-ECN #has-images
Question
Quelle est la durée des congés péri-nataux pour une femme ayant des triplés ou plus ?
[unknown IMAGE 5397953776908]
Answer

24 semaines avant

22 semaines après


statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

pdf

cannot see any pdfs







Flashcard 5427003264268

Tags
#22 #Cours #Facultaires #Fiche #Grossesse #Gynecologie #Medecine #Normale #S-ECN
Question
Quels sont les 5 paramètres pris en compte dans le Score de Bishop ?
Answer

  • Position

  • Longueur

  • Consistance

  • Ouverture

  • Présentation


statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
Score de Bishop = Maturation du col en fin de grossesse : col favorable à l’accouchement si ≥ 6 Au TV : Position Longueur Consistance Ouverture Présentation

Original toplevel document (pdf)

cannot see any pdfs







Flashcard 5427005885708

Tags
#22 #Cours #Facultaires #Fiche #Grossesse #Gynecologie #Medecine #Normale #S-ECN
Question

GROSSESSE NORMALE

Prévenir des anomalies de fermeture du tube neural (jusqu’à [...] SA) par supplémentation en folates à raison de [...] µg/jour

Answer

Jusqu'à 8 SA par supplémentation en folates à raison de 400 µg/jour


statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
Prévenir des anomalies de fermeture du tube neural (jusqu’à 8 SA) par supplémentation en folates à raison de 400 µg/jour

Original toplevel document (pdf)

cannot see any pdfs







Flashcard 5427009293580

Tags
#22 #Cours #Facultaires #Fiche #Grossesse #Gynecologie #Medecine #Normale #S-ECN
Question

GROSSESSE NORMALE -> Rythme cardiaque foetal
Normal :

  • Rythme de base = [...] à [...] bpm
  • Oscillations : variations d’amplitude de [...] à [...] bpm
  • Réactivité : périodes d’accélérations, sans [...]

Answer

  • Rythme de base = 120 à 160 bpm

  • Oscillations : variations d’amplitude de 5 à 25 bpm

  • Réactivité : périodes d’accélérations, sans décélération


statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
Normal - Rythme de base = 120 à 160 bpm - Oscillations : variations d’amplitude de 5 à 25 bpm - Réactivité : périodes d’accélérations, sans décélération

Original toplevel document (pdf)

cannot see any pdfs







Flashcard 5427012701452

Tags
#22 #Cours #Facultaires #Fiche #Grossesse #Gynecologie #Medecine #Normale #S-ECN
Question

GROSSESSE NORMALE -> Niveau de maternité

Qu'est-ce qui change entre maternité 2a et 2b ?

Answer

Soins intensifs en plus de la néonatalogie en 2B, et prend à partir de 32 SA en 2B


Niveau 2a

  • 25%
    • + Unité de néonatalogie
      • ≥ 33 SA et > 1500 g

Niveau 2b

  • 15%
    • + Unité de néonatalogie avec soins intensifs
      • ≥ 32 SA et > 1500 g


statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
eau de maternité = Selon le choix des parents et le niveau de risque de la grossesse (réévalué à chaque consultation) Niveau 1 : 50% Unité d’obstétrique et de pédiatre > 36 SA et > 2000 g <span>Niveau 2a 25% + Unité de néonatalogie ≥ 33 SA et > 1500 g Niveau 2b 15% + Unité de néonatalogie avec soins intensifs ≥ 32 SA et > 1500 g Niveau 3 10% + Unité de réanimation néonatale + CH avec unité de réanimation adulte < 32 SA et/ou < 1500g Pathologie grave <span>

Original toplevel document (pdf)

cannot see any pdfs







Flashcard 5427015847180

Tags
#22 #Cours #Facultaires #Fiche #Grossesse #Gynecologie #Medecine #Normale #S-ECN
Question

GROSSESSE NORMALE -> Niveau de maternité

À partir de quel terme ou quel poids peut-on prendre en charge en maternité de niveau 1 ?

Answer

> 36 SA et > 2000 g


statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
Niveau de maternité = Selon le choix des parents et le niveau de risque de la grossesse (réévalué à chaque consultation) Niveau 1 : 50% Unité d’obstétrique et de pédiatre > 36 SA et > 2000 g Niveau 2a 25% + Unité de néonatalogie ≥ 33 SA et > 1500 g Niveau 2b 15% + Unité de néonatalogie avec soins intensifs ≥ 32 SA et > 1500 g Niveau 3 10% + Unité de réanimation néonat

Original toplevel document (pdf)

cannot see any pdfs







Flashcard 5427019255052

Tags
#22 #Cours #Facultaires #Grossesse #Gynécologie #Médecine #Normale
Question

GÉNOTYPAGE FOETAL

Quelle CAT pour une patiente RhD- non immunisée vis à vis d'un foetus Rh- ?

Answer
Fœtus RhD– : confirmation sur un 2 ème prélèvement réalisé au minimum 15 jours après le 1 er et au-delà de 18 SA -> ATTENTION : requiert une absence d'immunoprophylaxie ciblée et systématique

statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
Pour une patiente RhD- non immunisée Génotypage RhD fœtal dès 11 SA : si fœtus RhD– : confirmation sur un 2 e prélèvement réalisé au minimum 15 jours après le 1 er et au-delà de 18 SA ; la confirmation par ce 2 e prélèvement d'un fœtus RhD– requiert une absence d'immunoprophylaxie ciblée et systématique si fœtus RhD +: pas de 2 e prélèvement, instauration d'une prophylaxie systématique à 28 SA par injection d'immunoglobulines anti-D et d'une prophylaxie ciblée en situation à risque. </

Original toplevel document (pdf)

cannot see any pdfs







Flashcard 5427021614348

Tags
#22 #Cours #Facultaires #Grossesse #Gynécologie #Médecine #Normale
Question

GÉNOTYPAGE FOETAL

Quelle CAT pour une patiente RhD- non immunisée vis à vis d'un foetus RhD+?

Answer
Fœtus RhD+: pas de 2 ème prélèvement, instauration d'une prophylaxie systématique à 28 SA par injection d'immunoglobulines anti-D et d'une prophylaxie ciblée en situation à risque.

statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
èvement réalisé au minimum 15 jours après le 1 er et au-delà de 18 SA ; la confirmation par ce 2 e prélèvement d'un fœtus RhD– requiert une absence d'immunoprophylaxie ciblée et systématique si <span>fœtus RhD +: pas de 2 e prélèvement, instauration d'une prophylaxie systématique à 28 SA par injection d'immunoglobulines anti-D et d'une prophylaxie ciblée en situation à risque. <span>

Original toplevel document (pdf)

cannot see any pdfs







Flashcard 5427024235788

Tags
#22 #Cours #Facultaires #Grossesse #Gynécologie #Médecine #Normale
Question

GÉNOTYPAGE FOETAL

Pour une patiente RhD– déjà immunisée (RAI positive anti-D)

  • Génotypage RhD fœtal :
    • Si fœtus RhD + : pas de 2 ème prélèvement → incompatibilité fœto-maternelle nécessitant une surveillance biologique ([...] et [...] des anticorps) et échographique (Doppler cérébral fœtal pour mesurer la vitesse maximale des hématies fœtales [Vmax], si Vmax > [...] MoM pour l'âge gestationnel = signe [...] fœtale)

Answer

Biologique :

  • Titrage et dosage pondéral des anticorps

et

Échographique :

  • Doppler cérébral fœtal pour mesurer la vitesse maximale des hématies fœtales [Vmax], si Vmax > 1,5 MoM pour l'âge gestationnel = signe d'anémie fœtale)


statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
une absence d'incompatibilité et ne requiert pas de surveillance spécifique • si fœtus RhD + : pas de 2 e prélèvement → incompatibilité fœto-maternelle nécessitant une surveillance biologique (<span>titrage et dosage pondéral des anticorps) et échographique (Doppler cérébral fœtal pour mesurer la vitesse maximale des hématies fœtales [Vmax], si Vmax > 1,5 MoM pour l'âge gestationnel = s

Original toplevel document (pdf)

cannot see any pdfs







Flashcard 5427027381516

Tags
#22 #Cours #Facultaires #Fiche #Grossesse #Gynecologie #Medecine #Normale #S-ECN
Question

GROSSESSE NORMALE -> Modifications physiologiques durant la grossesse
Endocrinologie :

  • [...]trophie thyroïdienne
  • TSH [...] avec T3-T4 [...]
  • [...] calcémie

Answer

  • Hypertrophie thyroïdienne

  • TSH basse avec T3 T4 normales

  • Hypocalcémie


statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
Endocrinologie : hyper-vascularisation et hyperplasie de l’hypophyse, ocytocine, hypercorticisme, hypertrophie thyroïdienne, TSH basse avec T3-T4 normales, hypocalcémie

Original toplevel document (pdf)

cannot see any pdfs







Flashcard 5427030527244

Tags
#22 #Cours #Facultaires #Fiche #Grossesse #Gynecologie #Medecine #Normale #S-ECN
Question

GROSSESSE NORMALE -> Datation théorique du terme

En cas de cycle modifié ≠ de 28 jours, seule la phase [...] est modifiée

Answer

folliculaire


Phase lutéale constante à 14 jours

DDG = (durée du cycle – 14) jours après les dernières règles


statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
Date de début de grossesse (DDG) = 14 jours après les dernières règles En cas de cycle modifié ≠ de 28 jours (seule la phase folliculaire est modifiée, la phase lutéale est constante à 14 jours) : DDG = (durée du cycle – 14) jours après les dernières règles En cas d’infertilité : DDG = date du décalage thermique En cas de

Original toplevel document (pdf)

cannot see any pdfs







Flashcard 5427032886540

Tags
#22 #Cours #Facultaires #Fiche #Grossesse #Gynecologie #Medecine #Normale #S-ECN
Question

GROSSESSE NORMALE -> Datation théorique du terme

Date du terme : DDG + [...] mois (varie entre 280 et 290 jours = [...] SA en moyenne)

Answer

DDG + 9 mois

40,4 SA en moyenne


statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
Date du terme : DDG + 9 mois (varie entre 280 et 290 jours = 40,4 SA en moyenne)

Original toplevel document (pdf)

cannot see any pdfs







Flashcard 5427035245836

Tags
#22 #Cours #Facultaires #Fiche #Grossesse #Gynecologie #Medecine #Normale #S-ECN
Question

GROSSESSE NORMALE

Quel est le bilan obligatoire à prescrire au T1 d'une grossesse ? (< 15 SA?) (5)

Answer

Bilan obligatoire

  • 1 ère détermination ABO, Rh complet et Kell (si aucune détermination complète) et RAI

  • Sérologie rubéole et toxoplasmose (en l’absence de résultat antérieur écrit)

  • Sérologie syphilis

  • Hépatite B : Ag HBs

  • Glycosurie et albuminurie


statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
Bilan obligatoire 1 ère détermination ABO, Rh complet et Kell (si aucune détermination complète) et RAI Sérologie rubéole et toxoplasmose (en l’absence de résultat antérieur écrit) Sérologie syphilis (TPHA, VDRL) Hépatite B : Ag HBs Glycosurie et albuminurie

Original toplevel document (pdf)

cannot see any pdfs







Flashcard 5427038653708

Tags
#22 #Cours #Facultaires #Fiche #Grossesse #Gynecologie #Medecine #Normale #S-ECN
Question

GROSSESSE NORMALE -> 1er trimestre
Echographie de datation du 1er trimestre 11 SA – 13+6 SA

  • Longueur cranio-caudale (LCC) : [...] mm à 11 SA
  • Puis + [...] mm/SA

Answer

45 mm à 11 SA puis + 13 mm/SA


statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
Echographie de datation du 1er trimestre 11 SA – 13+6 SA Confirme ou corrige le terme (± 3 à 5 jours) : longueur cranio-caudale et diamètre bipariétal LCC : 45 mm à 11 SA puis + 13 mm/SA

Original toplevel document (pdf)

cannot see any pdfs







Flashcard 5427041799436

Tags
#22 #Cours #Facultaires #Fiche #Grossesse #Gynecologie #Medecine #Normale #S-ECN
Question

GROSSESSE NORMALE
Examen mensuel

  • Bruits du cœur fœtaux, mouvements actifs fœtaux ± TV seulement si [...] ou dès le [...] mois

Answer

TV si signes cliniques ou dès le 8e mois


statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
xton-Hicks), leucorrhées Examen général, poids, TA Glycosurie et albuminurie BU à la recherche d’une bactériurie asymptomatique Bruits du cœur fœtaux, mouvements actifs fœtaux ± TV seulement si <span>signes cliniques ou dès le 8e mois ± Sérologie toxoplasmose : 1 fois/mois si séronégative ± ECBU si pathologie urologique, antécédent d’infections urinaires à répétition, diabète ou BU positive <

Original toplevel document (pdf)

cannot see any pdfs







Flashcard 5427044420876

Tags
#22 #Cours #Facultaires #Fiche #Grossesse #Gynecologie #Medecine #Normale #S-ECN
Question

GROSSESSE NORMALE -> 2ème trimestre
4 ème mois 16-20 SA

  • Prescription du dosage des marqueurs sériques du 2 nd trimestre (entre [...] et [...] SA) si non fait
  • Sérologie rubéole si séronégative jusqu’à [...] SA

Answer

  • 14 et 17+6 SA si non fait

  • Sérologie rubéole si séronégative jusqu’à 20 SA


statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
SA - Examen mensuel - Prescription de l’échographie morphologique du 2 ème trimestre à faire à 22 SA (entre 20 et 24 SA) - Prescription du dosage des marqueurs sériques du 2 nd trimestre (entre <span>14 et 17+6 SA) si non fait - Sérologie rubéole si séronégative jusqu’à 20 SA <span>

Original toplevel document (pdf)

cannot see any pdfs







Flashcard 5427046780172

Tags
#22 #Cours #Facultaires #Fiche #Grossesse #Gynecologie #Medecine #Normale #S-ECN
Question

GROSSESSE NORMALE -> 2ème trimestre
Echo du 2 ème trimestre

Volume du liquide amniotique : index de liquide amniotique > [...] (hydramnios) ou < [...] (oligoamnios)

Answer

> 25 (hydramnios) ou < 5 (oligoamnios)


statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
- Biométrie fœtale : diamètre bipariétal, périmètre abdominal et longueur fémorale - Vitalité fœtale, localisation placentaire - Volume du liquide amniotique : index de liquide amniotique > <span>25 (hydramnios) ou < 5 (oligoamnios) - Dépistage de malformations fœtales <span>

Original toplevel document (pdf)

cannot see any pdfs







Flashcard 5427049139468

Tags
#22 #Cours #Facultaires #Fiche #Grossesse #Gynecologie #Medecine #Normale #S-ECN
Question
GROSSESSE NORMALE -> 2ème trimestre
Quels examens obligatoires prescrire au 6ème mois ?
Answer

Examens obligatoires :

  • NFS
  • RAI chez la femme Rh- ou Rh+ avec antécédents transfusionnels


statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
6 ème mois 24-28 SA - Examen mensuel - Dépistage d’un diabète gestationnel par HGPO entre 24-28 SA si ≥ 1 FdR et glycémie à jeu normale - Examens obligatoires : - NFS - RAI chez la femme Rh- ou Rh+ avec antécédents transfusionnels - Information sur les cours de préparation à l’accouchement (100% remboursée)

Original toplevel document (pdf)

cannot see any pdfs







Flashcard 5427052547340

Tags
#22 #Cours #Facultaires #Fiche #Grossesse #Gynecologie #Medecine #Normale #S-ECN
Question

GROSSESSE NORMALE -> 3ème trimestre

À quel terme prévenir l'allo-immunisation materno-foetale si besoin ? Comment ?

Answer

  • À 28 SA si femme Rh- et RAI- et conjoint Rh + (± génotype RHD fœtal +)

  • Injection de 300 µg de gammaglobuline anti-D (Rhophylac®)


statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
7 ème mois 28-32 SA - Examen mensuel - 2 ème détermination du groupe sanguin-Rhésus - Prescription de l’échographie du 3 ème trimestre à faire à 32 SA (entre 30 et 35 SA) - Prévention systématique de l’allo-immunisation foeto-maternelle à 28 SA si femme Rh- et RAI- et conjoint Rh + (± génotype RHD fœtal +) : injection de 300 µg de gammaglobuline anti-D (Rhophylac®) - Prophylaxie des carences en vitamine D : 1 dose unique de 100 000 UI - Traitement d’une éventuelle carence martiale dépistée à la NFS du 6 ème mois

Original toplevel document (pdf)

cannot see any pdfs







Flashcard 5427055168780

Tags
#22 #Cours #Facultaires #Fiche #Grossesse #Gynecologie #Medecine #Normale #S-ECN
Question

GROSSESSE NORMALE

À quel terme réaliser le prélèvement vaginal pour dépistage du portage de streptocoque B ?

Answer

8 ème mois soit 33-37 SA


statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
8 ème mois 33-37 SA - Examen mensuel - TV systématique : présentation fœtale, formation du segment inférieur - RAI si femme Rh- (sauf si Rhophylac®) ou antécédent de transfusion - Prélèvement vaginal pour

Original toplevel document (pdf)

cannot see any pdfs







ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Accouchement normal
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Accouchement = expulsion du fœtus et des annexes (placenta, liquide amniotique et membranes) > 30 SA
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Accouchement normal
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Accouchement dystocique : accouchement entraînant des difficultés ou des impossibilités d’accouchement par voie basse
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Accouchement normal -> Anatomie -> Bassin osseux
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Pelvi-scanner (sauf diamètre oblique) indiqué si : - Présentation en siège - Antécédent de fracture du bassin ou de rachitisme - Rétrécissement clinique du bassin
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Accouchement normal -> Anatomie -> Bassin osseux -> Détroit supérieur
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
- Diamètre promonto-rétro-pubien: bord supérieur de la symphyse > promontoire = 105 mm - Diamètre transverse médian : à mi-distance du pubis et du promontoire = 125 mm - Diamètres obliques : articulation sacro-iliaque > pubis = 120 mm Indice de Magnin = diamètre promonto-rétro-pubien + transverse médian ≥ 230 mm
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Accouchement normal -> Anatomie -> Bassin osseux -> Excavation pelvienne
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Diamètre bi-épineux ou bi-sciatique = 100-110 mm
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Accouchement normal -> Anatomie -> Bassin osseux -> Détroit inférieur
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Diamètre bi-ischiatique = 110-120 mm
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Accouchement normal -> Anatomie -> Mobile foetal
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Présentation caudale = du siège (4%) : - Siège complet : jambes en 1 ère - Siège décomplété : fesses en 1 ère , jambes repliés
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Accouchement normal -> Anatomie -> Mobile foetal
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Présentation transverse : présentation de l’épaule -> indication de césarienne
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Accouchement normal -> Étapes
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Modifications du col : se raccourcit (effacement) et s’ouvre (dilatation complète = 10 cm)
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Accouchement normal -> Étapes
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN

  • - 1 ère étape : début du vrai travail -> fin de dilatation du col = dure 6 à 18h (primipare) ou 2 à 10h (multipare)
  • - 2 ème étape : fin de dilatation du col -> naissance de l’enfant = dure 6 à 18h (primipare) ou 2 à 10h (multipare)
  • - 3 ème étape : naissance de l’enfant -> expulsion du placenta = dure 5 à 30 minutes
  • - 4 ème étape : délivrance -> stabilisation des constantes maternelles = dure 2h

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Accouchement normal -> Étapes -> Poche des eaux
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN

Rupture

Tempestive si produite à dilatation complète ou intempestive si produite avant dilatation complète

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Accouchement normal -> 1ère phase
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Modification du col selon la courbe de Friedman : se raccourcit, se centre, se ramollit et s’ouvre progressivement jusqu’à dilatation complète (10 cm)
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Accouchement normal -> 1ère phase
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
La rupture de la poche des eaux est recommandée quand la dilatation dépasse > 6 cm si la présentation est engagée
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Accouchement normal -> 2ème phase -> Engagement
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
4 positions d’engagement = selon la position de l’occiput : occipito-iliaque gauche antérieure (OIGA, 60%), droite postérieure (OIDP, 30%), gauche postérieure (ODGP, 6%) ou droite antérieure (OIDA, 4%), transverse gauche/droite (OIDT ou GT), occipito-pubienne (OP) ou sacrée (OS)
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Accouchement normal -> 2ème phase -> Engagement
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN

  • Palpation abdominale : la tête fœtale est engagée si on ne peut pas placer 2-3 doigts (signe de Le Lorier) ou < 7 cm (signe de Favre) entre l’épaule antérieure du fœtus et le bord supérieur du pubis
  • TV :
    • Signe de Faraboeuf : seulement 2 doigts peuvent être placés entre le pôle céphalique fœtal et le plan sacro-coccygien
    • Signe de Demelin : lorsque l’index introduit perpendiculairement bute contre la présentation

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Accouchement normal -> 2ème phase -> Dégagement
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Le temps d’extraction des épaules ne doit pas dépasser 45 secondes ± Episiotomie : incision périnéale à 45° pour prévenir les lésions traumatiques du périnée Les efforts expulsifs ne doivent pas dépasser 20 minutes
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Accouchement normal -> 3ème phase
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Révision utérine : si placenta ou membrane incomplets ou systématique après délivrance artificielle Après toute délivrance artificielle ou révision utérine : prévention de l’endométrite par antibioprophylaxie
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Accouchement normal -> 3ème phase
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
- Risque d’hémorragie de la délivrance la délivrance ne doit pas durer plus de 30 minutes - Prévention de l’hémorragie de la délivrance par administration prophylactique d’oxytocine 5 ou 10 UI ou APO en IVL voire IM réduit de moitié les hémorragies du post-partum +++
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Accouchement normal -> Surveillance -> Clinique
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
TV toutes les 30 minutes à 1h : présentation, caractéristiques du col et du bassin
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Accouchement normal -> Surveillance -> Paraclinique -> Bien être foetal
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Mesure du RCF par un électrode de scalp lors de l’accouchement (contre-indiqué en cas de risque infectieux : VIH, VHC, VHB)
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Accouchement normal -> Complication -> Dystocie des épaules
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
TTT : - Manœuvre de Mac Roberts : mère en hyper-flexion des cuisses hyperpression sus-pubienne - En cas d’échec : manœuvres obstétricales (Wood inversée, Jacquemier…)
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Accouchement normal -> Complication -> Procidence du cordon
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Sortie du cordon avant le bébé : compression du cordon par la tête risque d’arrêt des échanges - TTT : repousser la tête du fœtus et la maintenir, ne pas essayer de réintégrer le cordon césarienne
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Accouchement normal -> Complication -> Circulaire du cordon
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Enroulement du cordon autour du cou - TTT : faire glisser autour du thorax si circulaire lâche ou couper entre 2 pinces Kocher si serrée
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Accouchement inopiné
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Accouchement inopinée : souvent eutocique et très rapide -> jugé imminent si estimation d’accouchement dans l’heure
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Post partum
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN

Post-partum

Période allant de l’accouchement jusqu’au retour de couches (retour des règles)

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Post partum -> Physiologie
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Utérus : involution utérine retrouve ses dimension et caractéristiques habituelles en 2 à 3 mois
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Post partum -> Physiologie
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Col : fermeture de l’orifice externe vers 10 jours et de l’orifice interne vers 15-20 jours
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Post partum -> Physiologie
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Lochies : écoulement glairo-sanglant d’origine utérine, persistant environ 3 semaines
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Post partum -> Physiologie
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Glande mammaire : montée laiteuse dans les 3 premiers jours suivant l’accouchement
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Post partum -> Physiologie
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Cycle menstruel : - Reprise d’un cycle à J25-J45 retour de couches 15 jours après = 6 à 12 semaines - 1 er cycle ovulatoire dans 5 à 10% des cas - Retardé par l’allaitement : généralement < 4 à 6 mois
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Post partum -> Physiologie
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Biologie : normalisation progressive l’hypercoagulabilité -> persiste pendant le 1 er mois
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Post partum -> Suites de couches normales
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Post-partum immédiat = 2h = Surveillance pendant au moins 2h, patiente à jeun et perfusée - /30 minutes : - Constantes : PA, température, pouls - Vérification du globe utérin : rétraction de l’utérus en dessous de l’ombilic - Surveillance des saignements avec expression utérine (pression du fond utérin à la rechercher un éventuel saignement persistant) - Allaitement maternel dans l’heure suivant la naissance - Surveillance de la miction spontanée ou sondage évacuateur avant retour en chambre
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Post partum -> Suites de couches normales -> Hospitalisation en suites de couches (3 à 5 jours)
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN

J1

- Si mère Rh- et nouveau-né Rh+ : injection maternelle de gammaglobulines anti-D dans les 72h suivant l’accouchement

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Post partum -> Suites de couches normales -> Hospitalisation en suites de couches (3 à 5 jours)
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN

J2 à J5

- Surveillance identique avec NFS à J2

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Post partum -> Suites de couches normales -> Hospitalisation en suites de couches (3 à 5 jours)
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN

J2 à J5

- Montée laiteuse vers le 3 ème jour (fréquemment accompagnée d’un fébricule à 38°C) - Vaccination anti-rubéole si sérologie rubéoleuse maternelle négative

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Post partum -> Suites de couches normales -> Hospitalisation en suites de couches (3 à 5 jours)
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Hospitalisation possible jusqu’à 12 e j our pour la Sécurité sociale
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Post partum -> Suites de couches normales -> Post partum tardif
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Retour de couche vers le 45 e J (si pas d’allaitement) / 4-6 mois si allaitement / 6 S après l’arrêt de l’allaitement
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Post partum -> Suites de couches normales -> Post partum tardif
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Proposer une rééducation abdomino-périnéale (10 séances) : non systématique, uniquement en cas d’incontinence urinaire persistante à 3 mois ou d’incontinence anale
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Post partum -> Suites de couches normales -> Post partum tardif
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Vaccinations : - Anti-rubéolique si séronégative, anti-varicelleuse si aucun atcds ±séronégative, - Anti-coqueluche si dernier vaccins > 10 ans (+ entourage de l’enfant)
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Post partum -> Suites de couches normales -> Post partum tardif
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Contraception du post-partum : - Méthode non médicalisée : Ogino et Knaus, Bilings, allaitement. - Méthode barrière - Méthode médicalisée : - DIU : pose après 3 mois (risque important d’expulsion) - OP après 3 mois que la femme allaite ou non (HAS : 3S si pas d’allaitement, 6S si allaitement) - Micro progestatif / Implants : de préférence pas avant 21 jours
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Post partum -> Suites de couches normales -> Post partum tardif
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Prévention thrombo-embolique : bas de contention pendant 6 semaines si AVB ou 6 mois si césarienne ± anticoagulation préventive pendant l’hospitalisation
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




[unknown IMAGE 5427157929228]
ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Post partum -> Suites de couches normales
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN #has-images
Anticoagulation du PP
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




ACCOUCHEMENT, DELIVRANCE ET SUITES DE COUCHE -> Post partum -> Suites de couches normales
#30 #Accouchement #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Risque faible - < 3 FdR: - Age > 35 ans - Césarienne - Obésité - Alitement strict prolongé - Multiparité > 4 - Varices - Hémorragie du post-partum - Prééclampsie - HTA
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




HTA GRAVIDIQUE et PRÉ-ÉCLAMPSIE
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
HTA gravidique = tableau d’HTA survenant > 20 SA, typiquement au 3 ème trimestre, chez une femme enceinte sans antécédent vasculo-rénal, avec guérison en post-partum (exclusivement gravidique)
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




HTA GRAVIDIQUE et PRÉ-ÉCLAMPSIE
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN

HTA chronique

A évoquer devant une HTA < 20 SA ou une HTA persistante > 6 semaines du post-partum

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




HTA GRAVIDIQUE et PRÉ-ÉCLAMPSIE -> Physiopathologie
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
Trouble précoce de la placentation : anomalie de colonisation des artères spiralées utérines par les cellules trophoblastiques -> artères spiralées étroites et sensible aux vasopresseurs -> inadaptation de la perfusion placentaire -> baisse du débit utéro-placentaire -> ischémie placentaire
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




HTA GRAVIDIQUE et PRÉ-ÉCLAMPSIE -> Physiopathologie -> Altération de la circulation placentaire
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN

Détectable précocement en écho-Doppler :

  • AUGMENTATION Résistance vasculaire de l’artère utérine et ombilicale : de la pression en diastole, jusqu’à négativation (notch)
  • DIMINUTION Résistance vasculaire de l’artère cérébrale (vasodilatation), jusqu’à inversion des rapports cérébraux/placentaires

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




HTA GRAVIDIQUE et PRÉ-ÉCLAMPSIE -> Physiopathologie -> Retentissement maternel
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN

Libération de substances cytotoxiques par le placenta altération des endothéliums

HTA par augmentation des résistances vasculaires périphériques (pour préserver le débit utéro-placentaire)

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




HTA GRAVIDIQUE et PRÉ-ÉCLAMPSIE -> Facteurs de risque
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
FdR - Antécédents personnels ou familiaux au 1 er degré d’HTA gravidique ou de pré-éclampsie - Terrain : âge maternel avancé, race noire, grossesse multiple, intervalle long entre 2 grossesses - FdR immunologiques : primiparité, période d’exposition au sperme paternel courte, insémination avec donneur - Pathologie maternelle : obésité, insulino-résistance, diabète, HTA chronique, pathologie rénale chronique, thrombophilie acquise (SAPL) ou congénitale - Facteurs environnementaux : altitude, stress, travail - Facteurs fœtaux : anomalie congénitale ou chromosomique, anasarque fœtal - Môle hydatiforme
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




HTA GRAVIDIQUE et PRÉ-ÉCLAMPSIE -> Suivi post-partum
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
Contraception : éviter les oestroprogestatifs, préférer les microprogestatifs et progestatifs
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




HTA GRAVIDIQUE et PRÉ-ÉCLAMPSIE -> Suivi post-partum
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
Contre-indication absolue à la bromocriptine (Bromokin®) pour inhiber la lactation
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




HTA GRAVIDIQUE et PRÉ-ÉCLAMPSIE -> Suivi post-partum
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
Bilan vasculo-rénal à 3 mois (PA, créatininémie, protéinurie/24h) à la recherche d’une pathologie sous-jacente : HTA chronique révélée par la grossesse, néphropathie
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




HTA GRAVIDIQUE et PRÉ-ÉCLAMPSIE -> Suivi post-partum
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
La pré-éclampsie ne justifie plus la recherche de pathologies auto-immunes (SAPL) ou thrombophilie congénitale
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




HTA GRAVIDIQUE et PRÉ-ÉCLAMPSIE -> Prévention
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
Risque de récidive < 10% : surtout en cas de néphropathie, thrombophilie ou pathologie prothrombotique
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




HTA GRAVIDIQUE et PRÉ-ÉCLAMPSIE -> Prévention
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
Surveillance rapprochée par Doppler des artères utérines
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




HTA GRAVIDIQUE et PRÉ-ÉCLAMPSIE -> Prévention
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
Aspirine 100 mg/j débuté à la fin du 1 er trimestre et poursuivi jusqu’à 35 SA : en cas de RCIU sévère ou de prééclampsie précoce et/ou sévère
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




HTA GRAVIDIQUE
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
PAS ≥ 140 et/ou PAD ≥ 90 à 2 reprises isolée, sans protéinurie, chez une femme enceinte > 20 SA
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




HTA GRAVIDIQUE
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
10% vont se compliquer de pré-éclampsie
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




HTA GRAVIDIQUE -> Diagnostic -> Clinique
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
Dépistage systématique par prise mensuelle de la PA (au repos, aux 2 bras, en décubitus latéral gauche ou position semi-assise, à distance de l’examen gynécologique, vérifiée à 4h d’intervalle) - PAS ≥ 140 mmHg et/ou PAD ≥ 90 mmHg à 2 reprises
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




HTA GRAVIDIQUE -> Prise en charge
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
Surveillance renforcée : - Consultation tous les 10 jours - Bilan biologique régulier - Echographie mensuelle avec Doppler utérin (à 22 SA, puis à contrôler si pathologique)
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




HTA GRAVIDIQUE -> Prise en charge -> Anti-hypertenseur
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
Objectifs tensionnels : - PAS = 140 à 155 mmHg - PAD = 90 à 105 mmHg
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




HTA GRAVIDIQUE -> Prise en charge -> Anti-hypertenseur
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
Mesures associées : repos, décubitus latéral gauche, régime normosodé
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




HTA GRAVIDIQUE -> Prise en charge -> Anti-hypertenseur
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
Choix: - 1 ère intention : antihypertenseur central (clonidine, méthyldopa) - 2 nd intention : anticalcique (nicardipine), α-bloquant (urapidil), α-β-bloquant (labétalol)
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




HTA GRAVIDIQUE -> Prise en charge -> Anti-hypertenseur
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
Contre-indiqués : régime sans sel et diurétiques (hypovolémie), IEC/ARA2 (foetotoxique)
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




HTA GRAVIDIQUE -> Prise en charge -> Anti-hypertenseur
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
A éviter : β-bloquant (risque de RCIU, hypoglycémie, bradycardie et hypotension néonatale)
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




PRE-ECLAMPSIE
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
= Toxémie gravidique = HTA gravidique + protéinurie ≥ 0,3 g/24h
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




PRE-ECLAMPSIE -> Diagnostic -> Clinique
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
BU : protéinurie ≥ 2 croix (++) à confirmer par une protéinurie/24 : > 0.3g/J
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




PRE-ECLAMPSIE -> Diagnostic -> Biologie
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
Bilan urinaire : protéinurie des 24h, ECBU (éliminer une infection urinaire à l’origine d’une protéinurie) Le dosage de la fibronectine plasmatique est inutile (facteur prédictif)
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




PRE-ECLAMPSIE -> Gravité
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
Prééclampsie sévère si ≥ 1 critère : transfert immédiat dans un service spécialisé - HTA sévère PAS> 160 et/ou PAD >110 mmHg (à 2 reprises à 6h d’intervalle) - Céphalée persistantes ou troubles visuels - OAP - Éclampsie - Douleur épigastrique en barre horizontale ou douleur de l’hypochondre droit, nausées, vomissements - Atteinte rénale : oligurie < 500 mL/24h, créatininémie > 135 µmol/L, protéinurie > 5 g/24h ( selon le collège 2019) - HELLP : thrombopénie < 100 G/L, ASAT > 2N, schizocytes, LDH > 600 UI, bilirubine totale > 12 µmol/L - Retentissement fœtal : RCIU sévère, oligoamnios
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




PRE-ECLAMPSIE -> Gravité
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN

Gravité justifiant une extraction immédiate

Altération Doppler sévère prolongée ou évolutive : diastole ombilicale artérielle inversée > 32 SA

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




PRE-ECLAMPSIE -> Complication maternelle -> Éclampsie
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
Accident aigu compliquant < 1% des prééclampsies
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




PRE-ECLAMPSIE -> Complication maternelle -> Éclampsie
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
Prodrome : aggravation de l’HTA, de la protéinurie, des œdèmes, céphalées intenses « en casque », somnolence, phosphène/acouphène, douleur épigastrique, ROT vifs, diffus, polycinétiques
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




PRE-ECLAMPSIE -> Complication maternelle -> Éclampsie
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
TTT - Libération des VAS et assistance respiratoire : oxygénothérapie ± intubation - Traitement anticonvulsif IV (benzodiazépine) + sulfate de magnésium (4 g IV) - Extraction fœtale en urgence dès la fin des crises convulsives - IRM en urgence après la césarienne : épilepsie, tumeur cérébrale, hémorragie cérébro-méningée, encéphalite herpétique, neuro-paludisme, thrombophlébite cérébrale, engagement cérébral - Récidive possible jusqu’à 48h du post-partum : surveillance, sulfate de magnésium
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




PRE-ECLAMPSIE -> Complication maternelle -> Hématome rétro-placentaire
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
TTT - Extraction fœtale en urgence (15 minutes) si les bruits du cœur fœtaux sont présents - Fœtus décédé : voie basse autorisée si bilan de coagulation normal, surveillance/6h
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




PRE-ECLAMPSIE -> Complication maternelle -> HELLP
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
= Témoin de la microangiopathie thrombotique 10% des prééclampsies sévères - Peut apparaître d’emblé sans HTA (10-20% des cas) ou dans les 48h du post-partum
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




PRE-ECLAMPSIE -> Complication maternelle -> HELLP -> Risques
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
Mortalité maternelle (2-10%) et fœtale (10-50%) importante - Anémie, hémorragie, CIVD - Hématome sous-capsulaire du foie : risque de rupture spontanée du foie choc hémorragique (exceptionnel), dépisté par échographie hépatique
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




PRE-ECLAMPSIE -> Complication maternelle -> HELLP -> Prise en charge
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
Extraction fœtale ± après corticothérapie de maturation < 34 SA
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




PRE-ECLAMPSIE -> TTT PE sévère non compliquée -> Symptomatique
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
- Corticothérapie prénatale systématique si < 34 SA (Célestène® 2 x 12 mg en IM à 24h d’intervalle) - Sulfate de magnésium dans les heures précédant la naissance si < 32 SA
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




PRE-ECLAMPSIE -> TTT PE sévère non compliquée -> HTA
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
= Nicardipine (contre-indiqué si grossesse gémellaire), labétalol ou clonidine IVSE, bithérapie si besoin - Indication : HTA sévère > 160/110 - Objectif : TA < 140/90 (toléré jusqu’à 150/100)
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




PRE-ECLAMPSIE -> TTT PE sévère non compliquée -> Mg2+
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
= MgSO 4 par voie IV en prévention de l’éclampsie : 4g IV sur 20 minutes puis 1g/h sur 12 à 24h - Indication : signes neurologiques = céphalées rebelles, ROT polycinétiques, troubles visuels - Contre-indication : insuffisance rénale, maladie neuromusculaire - Surveillance 1/h : FR, diurèse, ROT antagonisé par gluconate de calcium si FR < 12 ou ROT abolis
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




PRE-ECLAMPSIE -> TTT PE sévère non compliquée -> Naissance
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
Prééclampsie sévère < 24 SA : discuter une interruption thérapeutique de grossesse
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




PRE-ECLAMPSIE -> TTT PE sévère non compliquée -> Surveillance
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
Surveillance fœtale : RCF, mouvements actifs fœtaux, échographie 1 à 2 fois/semaine
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




PRE-ECLAMPSIE -> TTT PE sévère non compliquée -> Surveillance
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
Poursuite de surveillance et du traitement 1 semaine après accouchement : aggravation possible dans les 48h suivant l’accouchement, risque augmenté d’hémorragie post-partum et de HELLP
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




PRE-ECLAMPSIE -> TTT PE sévère non compliquée -> Surveillance
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
Consultation à 3 mois : vérifier la disparition de l’HTA et de la protéinurie, bilan vasculo-rénal, rechercher SAPL si PE sévère ou précoce
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




PRE-ECLAMPSIE -> TTT PE sévère non compliquée -> Surveillance
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN
Risque de récidive de 25% lors d’une prochaine grossesse, visite préconceptionnel à prévoir, aspirine 75-160 mg à mettre en place avant 20 SA et jusqu'à 35 SA, anticoagulant en cas de thrombophilie associée
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




[unknown IMAGE 5427432918284]
PRE-ECLAMPSIE -> TTT PE sévère non compliquée -> Surveillance
#339 #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #HTA #Medecine #Preeclampsie #S-ECN #has-images
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE
#24 #Cours #Facultaires #Fiche #GEU #Gynécologie #Medecine #S-ECN
GEU ou grossesse ectopique = implantation et développement d’une grossesse en dehors de la cavité utérine : situation fréquente (1 à 3% des grossesses), potentiellement grave
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE
#24 #Cours #Facultaires #Fiche #GEU #Gynécologie #Medecine #S-ECN
Localisations possibles : - Tubaire (majorité des cas) : ampullaire (75%), isthmique (20%), pavillonnaire ou interstitielle
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE
#24 #Cours #Facultaires #Fiche #GEU #Gynécologie #Medecine #S-ECN

Évolution

Avortement tubo-abdominal guérison ou greffe trophoblastique (exceptionnel)

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE -> Facteurs de risque
#24 #Cours #Facultaires #Fiche #GEU #Gynécologie #Medecine #S-ECN

FdR

- Lésion tubaire organique : salpingite, GEU, chirurgie tubaire, chirurgie abdomino-pelvienne, endométriose tubaire, compression extrinsèque (ADP…), malformation utérine ou tubaire (utérus Distilbène®…) - Lésion tubaire fonctionnelle : tabac (avec une relation dose-effet) - Age maternel élevé > 35 ans - Contraception par DIU ou pilule micro-progestative - Fécondation in vitro : 4 à 5% de GEU, avec risque de grossesse hétérotopique (GEU + grossesse intra-utérine)

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE -> Diagnostic -> Signes fonctionnels
#24 #Cours #Facultaires #Fiche #GEU #Gynécologie #Medecine #S-ECN
Triade clinique : - Retard des règles ou dernières règles inhabituelles - Métrorragies : foncées, peu abondantes, classiquement « sépia » - Douleur pelvienne latéralisée ou non du côté de la GEU
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE -> Diagnostic -> Signes fonctionnels
#24 #Cours #Facultaires #Fiche #GEU #Gynécologie #Medecine #S-ECN
Une GEU peut être asymptomatique
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE -> Diagnostic -> Signes cliniques
#24 #Cours #Facultaires #Fiche #GEU #Gynécologie #Medecine #S-ECN
TV : - Utérus plus petit par rapport au terme théorique - Masse latéro-utérine douloureuse (50%) - Douleur latéro-utérine (90%) - Empâtement du cul-de-sac de Douglas
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE -> Diagnostic -> Paraclinique -> Dosage quantitatif hCG
#24 #Cours #Facultaires #Fiche #GEU #Gynécologie #Medecine #S-ECN
Seuil de discrimination de Kadar au delà duquel un sac intra-utérin doit être visible = 1500 UI/mL - Si < 1500 cinétique du taux d’hCG à 48h - Si > 1500 : GEU très probable en l’absence de sac intra-utérin
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE -> Diagnostic -> Paraclinique -> Dosage quantitatif hCG
#24 #Cours #Facultaires #Fiche #GEU #Gynécologie #Medecine #S-ECN

Cinétique du taux d’hCG à 48h

- GEU : stagnation, élévation insuffisante ou diminution -> Doublement possible dans 20% des GEU

- GIU : doublement du taux à 48h -> absence de doublement dans 15% des GIU

- ASP (avortement spontané précoce) : stagnation ou diminution

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE -> Diagnostic -> Paraclinique -> Échographie endo-vaginale
#24 #Cours #Facultaires #Fiche #GEU #Gynécologie #Medecine #S-ECN
Diagnostic quasi-certain si hCG > 1500 UI/L avec utérus vide à l’échographie
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE -> Diagnostic -> Paraclinique
#24 #Cours #Facultaires #Fiche #GEU #Gynécologie #Medecine #S-ECN
- Bilan standard : NFS, bilan de coagulation, groupage sanguin, CPA - Bilan pré-méthotrexate si besoin : NFS, bilan de coagulation, bilan rénal, bilan hépatique - Groupage sanguin du conjoint si patiente Rh- - Progestéronémie (pour évaluer l’évolutivité de la GEU, très peu pratiquée (si > 25 : évolutive)
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE -> Traitement
#24 #Cours #Facultaires #Fiche #GEU #Gynécologie #Medecine #S-ECN
Si patiente Rh- et conjoint Rh+ : prévention de l’allo-immunisation materno-fœtale par Ig anti-D dans les 72h
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE -> Traitement chirrugical
#24 #Cours #Facultaires #Fiche #GEU #Gynécologie #Medecine #S-ECN
- Examen anatomo-pathologique systématique de la trompe et de la grossesse - Vérification post-opératoire de la négativation de l’hCG en cas de traitement conservateur
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE -> Traitement chirrugical
#24 #Cours #Facultaires #Fiche #GEU #Gynécologie #Medecine #S-ECN
Indication - GEU symptomatique : - Instabilité hémodynamique - Défense abdominale - Hémopéritoine à l’échographie - Signes de gravité : hCG > 5000 ou algique ++ - Contre-indication ou refus du méthotrexate - Impossibilité de suivi ambulatoire
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE -> Traitement médical
#24 #Cours #Facultaires #Fiche #GEU #Gynécologie #Medecine #S-ECN
Méthotrexate (1 mg/kg IM) : lyse chimique de la grossesse, prédominante sur le cytotrophoblaste (et moins sur le syncitiotrophoblaste qui produit l’hCG : élévation possible à J4) 10% d’échec
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE -> Traitement médical -> Information de la patiente
#24 #Cours #Facultaires #Fiche #GEU #Gynécologie #Medecine #S-ECN
Possible sensibilité/douleur du côté de la GEU à J3 (par remaniement nécrotique)
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE -> Traitement médical
#24 #Cours #Facultaires #Fiche #GEU #Gynécologie #Medecine #S-ECN
Surveillance de la décroissance du taux d’hCG : J0, J4 puis 1/semaine jusqu’à négativation
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE -> Traitement médical
#24 #Cours #Facultaires #Fiche #GEU #Gynécologie #Medecine #S-ECN
En cas d’échec (25%) : 2 nd injection de méthotrexate à 1 semaine ou coelioscopie (à privilégier si antcd de GEU)
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE -> Traitement médical
#24 #Cours #Facultaires #Fiche #GEU #Gynécologie #Medecine #S-ECN
Pour les localisations : interstitielles, cervicales ou sur cicatrice de césarienne : MTX peut être fait in situ
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE -> Traitement médical
#24 #Cours #Facultaires #Fiche #GEU #Gynécologie #Medecine #S-ECN
EI MTX : leucopénie, anémie, thrombopénie, mucite, nausées, augmentation des ASAT/ALAT, Insuffisance rénale, prurit, érythème, photosensibilisation, pneumopathie interstitielle
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE -> Traitement médical -> CRITÈRES DE FERNANDEZ
#24 #Cours #Facultaires #Fiche #GEU #Gynécologie #Medecine #S-ECN
Indication recommandée - hCG < 5000 mUI/mL (traitement toutes fois possible jusqu'à 10 000 mUI/mL) - GEU pauci- ou asymptomatique - Non visible à l’échographie - Patiente compliante
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE -> Traitement médical -> CRITÈRES DE FERNANDEZ
#24 #Cours #Facultaires #Fiche #GEU #Gynécologie #Medecine #S-ECN
Indication envisageable = Si hCG < 5000 UI/L et hématosalpinx < 4 cm, surtout si : - Contre-indication à l’anesthésie - Patiente multi-opérée - Antécédents de chirurgie pelvienne importants - Obésité morbide
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE -> Traitement médical
#24 #Cours #Facultaires #Fiche #GEU #Gynécologie #Medecine #S-ECN
Abstention = Envisageable si faible taux d’hCG < 1000, GEU asymptomatique, patiente informée et compliante - Surveillance de la décroissance du taux d’hCG toutes les 48h jusqu’à négativation - Traitement médical ou chirurgical en cas de stagnation ou d’ascension
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE -> Pronostic
#24 #Cours #Facultaires #Fiche #GEU #Gynécologie #Medecine #S-ECN
Risque de récidive important (10 à 30%) : sevrage tabagique, échographie précoce pour la grossesse suivante
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE -> Pronostic
#24 #Cours #Facultaires #Fiche #GEU #Gynécologie #Medecine #S-ECN
Contraception : privilégier un oestroprogestatif (bloque l’ovulation) et éviter le DIU et les micro-progestatifs
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE -> Pronostic
#24 #Cours #Facultaires #Fiche #GEU #Gynécologie #Medecine #S-ECN
SI MTX : pas de grossesse pendant 3 mois (tératogène)
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




[unknown IMAGE 5427660197132]
GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE
#24 #Cours #Facultaires #Fiche #GEU #Gynécologie #Medecine #S-ECN #has-images
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




CONTRACEPTION -> CONTRACEPTION OESTROPROGESTATIVE
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN

CONTRACEPTION OESTROPROGESTATIVE

Diminue le risque : cancer de l’endomètre, cancer de l‘ovaire, cancer colorectal, acné, dysménorrhée, ménorragies fonctionnelles

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




CONTRACEPTION -> CONTRACEPTION OESTROPROGESTATIVE
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN

Action

‐ Inhibition de la sécrétion de FSH et LH et blocage de l’ovulation : le progestati f inhibe le pic de LH et la pulsatilité de LH‐RH, et l’éthinylestradiol inhibe la sécrétion de FSH et l’activité folliculaire ‐ Autres effets du progestatif : . atrophie endométriale . modification de la glaire cervicale (épaisse et moins abondante)

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




CONTRACEPTION -> CONTRACEPTION OESTROPROGESTATIVE -> Inconvénients
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN

Inconvénients

Accident thrombo‐ embolique = Veineux (TVP, EP): risque x 3, maximal la 1 ère année ‐ avec la réduction de la dose d’éthinylestradiol à 20 µg ou l’association à un progestatif de 2 nd génération Tumoral

Augmentation du risque de cancer du sein et de cancer de l’utérus (si HPV+) .. très discuté

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




CONTRACEPTION -> CONTRACEPTION OESTROPROGESTATIVE -> Contre-indications
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN

Contre‐indication

‐ Antécédents personnels de thrombose veineuse ou artérielle ‐ FdRCV : tabagisme > 35 ans, diabète mal équilibré ou compliqué, HTA, dyslipidémie, obésité associé à d’autres FdRCV ‐ Thrombophilie génétique ou acquise ‐ Migraines avec aura ‐ Antécédent de cancer de sein ou de cancer de l’endomètre ‐ Autres : Méningiomes, lupus, lithiase biliaire ou hépatique

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




CONTRACEPTION -> CONTRACEPTION OESTROPROGESTATIVE -> Mise en place
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Rechercher la prise de médicaments inducteurs : . Fortement inducteur : antiépileptiques (lamotrigine++), ARV, rifampicine, millepertuis, bosentan) . Faiblement inducteur : griséofulvine, modafinil, méprobamate . Aprépitant
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




CONTRACEPTION -> CONTRACEPTION OESTROPROGESTATIVE -> Mise en place
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Examen mammaire, pelvien (non obligatoire si 1ere consultation), IMC, TA ‐ BAL et glycémie si FdRCV
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




CONTRACEPTION -> CONTRACEPTION OESTROPROGESTATIVE -> Suivi
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN

Suivi

‐ Suivi clinique à 3M puis 1/an : poids, IMC, TA, acné, examen des seins et du col, FCU si > 25 ans ‐ Bilan lipidique et glycémie : ‐ Sans FdRCV : à 3 mois après le début, puis répété tous les 5 ans ‐ Avec FdRCV ou âge > 35ans : dosage pré‐thérapeutique ‐ Bilan de thrombophilie si antécédents thromboemboliques familiaux < 45 ans

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




CONTRACEPTION -> CONTRACEPTION OESTROPROGESTATIVE -> Modalités
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Initiation le 1 er j our des règles (ou jusqu’à J5) avec efficacité immédiate (si initiation après le 5eme jour rapports protégés pendant 7 jours (quick start) après vérification d’absence de grossesse ‐ 1 er comprimé le 1 er jour des règles, puis 1 comprimé/jour à heure fixe pendant 21 jours, puis arrêt de 7 jours (hémorragie de privation) et reprise du cycle 21 jours + arrêt de 7 jours
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




CONTRACEPTION -> CONTRACEPTION OESTROPROGESTATIVE -> Modalités
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Oubli : Prendre le comprimer oublié immédiatement et continuer la plaquette normalement ‐ > 12h : . Contraception d’urgence : si rapport à risque < 5 jours ou oubli de 2 cp . Contraception locale jusqu’à la fin de plaquette . Si 7 derniers comprimés : enchaîner avec la plaquette suivante sans interruption
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




CONTRACEPTION -> CONTRACEPTION OESTROPROGESTATIVE -> Autres
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Inconvénient des autres formes de COP (Patch, Anneau) : non remboursé, sur‐risque thromboembolique par rapport aux pilules de 2 nd génération
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




CONTRACEPTION -> CONTRACEPTION PROGESTATIVE
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN

CONTRACEPTION PROGESTATIVE

Pilule micro‐ progestative = Contraception de 2 nd intention, en cas de CI cardiovasculaire ou métabolique aux oestroprogestatifs

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




CONTRACEPTION -> CONTRACEPTION PROGESTATIVE
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Microval® (lévonorgestrel) : faible tolérance à l’oubli (3h), remboursé ‐ Cerazette® (désogestrel) : bonne tolérance à l’oubli (12h), non remboursé
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




CONTRACEPTION -> CONTRACEPTION PROGESTATIVE
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Action ‐ Action contraceptive périphérique : modification de la glaire cervicale, endométriale et de la mobilité tubaire la contraception par Microval® est un FdR de GEU ‐ Action anti‐gonadotrope : inhibition du pic de LH (pour le désogestrel)
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Flashcard 5427694013708

Question
Julkinen valta
Answer
[default - edit me]

statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

pdf

cannot see any pdfs







CONTRACEPTION -> CONTRACEPTION PROGESTATIVE
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
CI ‐ Tumeur sensible aux progestatifs : cancer du sein et cancer de l’endomètre ‐ Pathologie hépatique sévère ‐ Antécédents de GEU ‐ Accident thrombo‐embolique en cours (par précaution) ‐ Kystes fonctionnels à répétition
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




CONTRACEPTION -> CONTRACEPTION PROGESTATIVE
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Modalité ‐ 1 comprimé/jour à heure fixe en continu (même pendant les règles) ‐ A la mise sous Microval® : associée à une contraception locale pendant 14 jours
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




CONTRACEPTION -> CONTRACEPTION PROGESTATIVE
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Implant sous‐cutané Nexplanon = Délivre en continue de l’étonogestrel, inséré en sous‐cutané à la face interne du bras sous AL ‐ Efficace pendant 3 ans (2 ans ½ si IMC > 27, 2 ans si IMC > 29), indice de Pearl le plus faible = 0,05% ‐ Mise en place : . Isolée le 1 er jour des règles ou < J7 du cycle . Associé à une contraception locale pendant 7 jours si mise en place > J7 du cycle
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




CONTRACEPTION -> CONTRACEPTION PROGESTATIVE -> Macro-Progestatif
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Aucune AMM comme contraceptif : effet contraceptif si pris pour une autre indication Aucun effet contraceptif si prise sur 10 jours/cycle
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




CONTRACEPTION -> DISPOSITIF INTRA‐UTERIN
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
DISPOSITIF INTRA‐UTERIN = Méthode contraceptive de 1 ère intention, notamment chez la multipare, longue durée d’action = 5 ans
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




CONTRACEPTION -> DISPOSITIF INTRA‐UTERIN
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
DIU délivrant un progestatif (lévonorgestrel) = Mirena® : indice de Pearl = 0,1%, recommandé aussi en 1 ère intention pour le traitement des ménorragies fonctionnelles, adénomyoses, mastodynies et dysménorrhées
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




CONTRACEPTION -> DISPOSITIF INTRA‐UTERIN
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Chez la nullipare : DIU progestatif adapté (Jaydess®), laissé en place pour un maximum de 3 ans (DIU de petite taille)
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




CONTRACEPTION -> DISPOSITIF INTRA‐UTERIN
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Action ‐ Anti‐nidatoire par atrophie endométriale pour les DIU progestatifs ‐ Anticonceptionnel : . DIU au cuivre : toxicité du cuivre sur les spermatozoïdes, et inflammation endométriale . DIU progestatifs : modification de la glaire cervicale Ne bloque pas l’ovulation : empêche les grossesses intra‐utérines mais pas les GEU
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




CONTRACEPTION -> DISPOSITIF INTRA‐UTERIN
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
CI Absolue ‐ Grossesse existante ou soupçonnée ‐ Infection génitale haute actuelle ou < 3 mois ‐ Cervicite purulente ‐ Malformation utérine majeure ‐ Saignement utéro‐vaginal non exploré ‐ Antécédents de GEU ‐ Immunosuppresseurs ou corticoïdes au long cours / Maladie de Wilson (DIU au cuivre)
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




CONTRACEPTION -> DISPOSITIF INTRA‐UTERIN
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Contre-indication Relative ‐ Cancer du sein ‐ Accident thrombo‐embolique évolutif ‐ Insuffisance hépatique sévère
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




CONTRACEPTION -> Stérilisation tubaire
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Stérilisation tubaire = irréversible, aucune contre‐indication ‐ Dépénalisée en 2001 : personne majeure, pratiqué dans un établissement de santé, demande écrite et signée de la patiente et du médecin, information écrite et orale de la patiente, remettre le livret d’information du Ministère de la Santé et une attestation de consultation, délai de réflexion de 4 mois, confirmation par écrit lors d’une seconde consultation ‐ Clause de conscience : un médecin est libre de refuser de pratiquer la stérilisation tubaire
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




CONTRACEPTION -> Changement de contraception
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN

Changement de contraception

CAT

‐ Si changement d’une POP pour une contraception progestative : à initier dès le jour suivant la dernière prise de pilule active

‐ Si changement d’une contraception progestative pour une POP : à initier dès le jour suivant la dernière prise (s’assurer de l’absence de grossesse si aménorrhée)

‐ Si passage d’un DIU pour une contraception hormonale : débuter la contraception dans les 5jours suivant le début des règles

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




[unknown IMAGE 5427727043852]
CONTRACEPTION
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN #has-images
Contraception du post-partum
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




CONTRACEPTION -> CONTRACEPTION D'URGENCE
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Lévonorgestrel 1.5 mg = Norlevo® : aucune contre‐indication ‐ En vente libre sans ordonnance, gratuit pour les mineurs, remboursé à 65% si prescription médicale ‐ Prise orale d’1 cp en 1 prise, le plus tôt possible < 72h après le rapport sexuel non protégé ‐ Efficacité d’autant plus importante que la prise est précoce ‐ A renouveler en cas de vomissements dans les 3h suivant la prise ‐ Survenue normalement d’un saignement test de grossesse en cas d’absence
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




CONTRACEPTION -> CONTRACEPTION D'URGENCE
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
Acétate d’ulipristal 30mg = Ellaone® (AMM depuis 2009) : modulateur sélectif des récepteurs à la progestérone inhibe l’ovulation et altère l’endomètre, provoque des règles dans 80% des cas ‐ CI : asthme sévère, insuffisance hépatique ‐ Efficacité meilleure (2‐3 x Norlevo®), jusqu’à 5 jours après le rapport ‐ Coût élevé (24€), remboursé à 65%, gratuit si mineure, uniquement sur ordonnance ou par CPEF
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




CONTRACEPTION -> CONTRACEPTION D'URGENCE
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
DIU = Pose de DIU dans les 5 jours : méthode la plus efficace (0,1% d’échec), surtout chez la femme obèse
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




CONTRACEPTION -> CONTRACEPTION D'URGENCE
#35 #Contraception #Cours #Facultaires #Fiche #Gynecologie #Medecine #S-ECN
En cas de doute (retard de règle > 5 jours, saignement anormaux) : dosage d’hCG
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Flashcard 5427777899788

Tags
#22 #Cours #Facultaires #Fiche #Grossesse #Gynecologie #Medecine #Normale #S-ECN
Question

GROSSESSE NORMALE

Comment calculer la hauteur utérine attendue en fonction du terme ?

Answer

  • De 4 à 7 mois :
    • 4 x nombre de mois
      puis
    • +2/mois au 8 ème et 9 ème mois

OU

  • 40 SA = 32 cm
    puis
  • -2 toutes les 4 SA jusqu’à 32 SA
    puis
  • -4 toutes les 4 SA jusqu’à 20 SA


statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
Hauteur utérine De 4 à 7 mois = 4 x nombre de mois puis +2/mois au 8 ème et 9 ème mois ou 40 SA = 32 cm, puis -2 toutes les 4 SA jusqu’à 32 SA puis -4 toutes les 4 SA jusqu’à 20 SA

Original toplevel document (pdf)

cannot see any pdfs







Paludisme
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Le paludisme, ou malaria, est une parasitose essentiellement tropicale à transmission vectorielle due à des protozoaires hématozoaires du genre Plasmodium, identifiée par Alphonse Laveran en 1880 (prix Nobel 1907), transmise par des moustiques femelles du genre Anopheles
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Le paludisme reste la première endémie parasitaire mondiale
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
On estime que près de la moitié de la population mondiale vit en zone d'endémie
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
En conséquence, environ 216 millions de cas de paludisme et environ 445 000 décès associés, dont une majorité de jeunes enfants vivant en Afrique subsaharienne, sont encore estimés pour l'année 2016
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
En 2017, le nombre de cas de paludisme d'importation en France métropolitaine a été estimé par le Centre national de réfé- rence (CNR) à environ 5 220 cas, responsables d'une dizaine de décès
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Cependant en dépit des recomman- dations officielles, le nombre de cas de paludisme importé ces dix dernières années ne baisse pas.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Agents pathogènes
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme

Agents pathogènes

L'agent du paludisme est un protozoaire appartenant au genre Plasmodium, qui parasite les érythrocytes.

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Agents pathogènes
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Il existe de très nombreuses espèces de Plasmodium (plus de 140), touchant diverses espèces animales, dont cinq espèces sont habituellement retrouvées en pathologie humaine : P. falciparum, P. vivax, P. ovale, P. malariae et P. knowlesi — parasite habituel des singes d'Asie qui s'est avéré être responsable d'une zoonose
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Agents pathogènes -> Plasmodium Falciparum
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
P. falcipa- rum est l'espèce la plus largement répandue à travers le monde, elle développe des résis- tances aux antipaludiques et est responsable de la majorité des formes cliniques graves, potentiellement mortelles
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Agents pathogènes -> Plasmodium Falciparum
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Dans les régions équatoriales, il est transmis toute l'année avec cependant des recrudescences saisonnières. Dans les régions subtropicales, il ne survient qu'en période chaude et humide. Sa transmission s'interrompt lorsque la température tombe en dessous de 18 °C. Cela explique aussi que, quelle que soit la latitude, le paludisme n'est plus transmis en altitude
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Agents pathogènes -> Plasmodium Falciparum
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
L'évolution se fait d'un seul tenant après une incubation de 7 à 12 jours (tableau 5.1). Avec cette espèce, on n'observe que très rarement des accès tardifs ; en France, la quasi-totalité des accès palustres à P. falciparum surviennent dans les 2 mois qui suivent le retour du pays d'endémie.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Agents pathogènes -> Plasmodium Falciparum
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Il s'agit de l'espèce la plus fréquemment observée en France, responsable de près de 90 % des cas de paludisme d'importation, c'est-à-dire contractés en zone d'endémie mais diagnostiqués en France métropolitaine après le retour.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Agents pathogènes -> Plasmodium vivax
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme

Plasmodium vivax

Très largement répandu en Amérique du Sud et en Asie, il est beaucoup plus rarement observé en Afrique, essentiellement en Afrique de l'Est et dans les îles de l'océan Indien (Comores, Madagascar).

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Agents pathogènes -> Plasmodium vivax
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Les érythrocytes du groupe sanguin Duffy-négatif (observé chez la majorité des sujets originaires d'Afrique de l'Ouest et d'Afrique centrale) ne possèdent pas le récepteur membranaire habituellement nécessaire à l'infection par P. vivax.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Agents pathogènes -> Plasmodium vivax
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Sa transmission s'arrête en dessous de 15 °C
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Agents pathogènes -> Plasmodium vivax
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Sa période d'incubation minimale est de 11 à 15 jours (cf. tableau 5.1). On peut observer des rechutes (accès de reviviscence) dues au réveil d'hypnozoïtes (cf. infra § I. C. Cycle) pendant 3 à 4 ans
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Agents pathogènes -> Plasmodium ovale
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Plasmodium ovale Il sévit en Afrique intertropicale du centre et de l'Ouest et dans certaines régions du Paci- fique
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Agents pathogènes -> Plasmodium ovale
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Son incubation est de 15 jours au minimum mais peut être beaucoup plus longue
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Agents pathogènes -> Plasmodium ovale
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
L'évolution est bénigne et on peut observer, comme avec P. vivax, des rechutes tardives (5 ans)
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Agents pathogènes -> Plasmodium ovale
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Schématiquement, on dit que P. ovale remplace P. vivax en Afrique, là où cette der- nière espèce n'existe pas
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Agents pathogènes -> Plasmodium malariae
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Plasmodium malariae Il sévit sur les trois continents tropicaux de manière beaucoup plus sporadique.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Agents pathogènes -> Plasmodium malariae
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Il se dif- férencie des autres espèces par une incubation plus longue (15 à 21 jours) et, surtout, par sa capacité à entraîner, en l'absence de traitement initial, des recrudescences très tardives (jusqu'à 20 ans après le retour de la zone d'endémie). Les mécanismes physiopa- thologiques responsables de ces rechutes tardives ne sont pas totalement élucidés. L'infec- tion est bénigne
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Agents pathogènes -> Plasmodium knowlesi
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme

Plasmodium knowlesi

Il sévit en Asie du Sud-Est, en zone forestière, étroitement lié à la répartition des singes macaques, son hôte habituel, et de son vecteur piquant l'Homme et le singe. Des cas dus à cette espèce ont été signalés assez fréquemment depuis 2004 chez l'Homme. Les infec- tions sont le plus souvent simples, mais de rares formes graves ont été observées. Entre 2008 et 2017, deux cas ont été identifiés chez des voyageurs en France.

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Vecteur
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme

Vecteur

Le paludisme est transmis à l'Homme par la piqûre d'un moustique culicidé du genre Anopheles au moment de son repas sanguin. Seule la femelle, hématophage, transmet la maladie (fig. 5.1). Elle ne pique classiquement qu'à partir du coucher du soleil, avec un maximum d'activité entre 23 h et 6 h. Cela explique que l'utilisation des moustiquaires impré- gnées d'insecticide soit le moyen de prévention individuelle le plus efficace

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




[unknown IMAGE 5427861523724]
Paludisme -> Épidémiologie -> Agents pathogènes
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme #has-images
Tableau 5.1
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




[unknown IMAGE 5427864931596]
Paludisme -> Épidémiologie -> Vecteur
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme #has-images
Fig 5.1
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Vecteur
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Les larves d'anophèles se développent principalement dans les collections d'eau non pol- luée
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Vecteur
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Certaines espèces ont ainsi pu s'adapter au milieu urbain
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Vecteur
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Le développement et la longévité des anophèles dépendent de la température, avec un optimum entre 20 et 30 °C pour une durée de vie de l'ordre de 30 jours
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Vecteur
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Les espèces les plus efficaces pour la transmission sont les espèces anthro- pophiles (préférence pour effectuer leur repas sanguin sur l'Homme) et parmi celles-ci, celles qui sont endophiles (qui se reposent à l'intérieur des maisons). Ces espèces sont localisées en Afrique subsaharienne. Des résistances aux insecticides sont apparues rapidement, limitant les moyens de lutte
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Cycle
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme

Cycle

Le cycle se déroule successivement chez l'Homme (phase asexuée chez l'hôte intermédiaire) et chez l'anophèle (phase sexuée chez l'hôte définitif)

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




[unknown IMAGE 5427880922380]
Paludisme -> Épidémiologie -> Cycle
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme #has-images
Fig 5.2
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Cycle
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme

Chez l'Homme, le cycle est lui-même divisé en deux phases de multiplication asexuée (schizo- gonie ou mérogonie) :

• la phase hépatique, ou préérythrocytaire (ou exo-érythrocytaire), qui correspond à la phase d'incubation, cliniquement asymptomatique ; • la phase sanguine, ou érythrocytaire, qui correspond à la phase clinique de la maladie

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Cycle -> Chez l'homme ->Schizogonie préérythrocytaire
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme

Schizogonie préérythrocytaire

Les parasites inoculés sous forme de sporozoïtes par l'anophèle femelle (moins d'une cen- taine) lors de son repas sanguin restent moins d'une trentaine de minutes dans la peau, la lymphe et le sang avant de gagner les hépatocytes

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Cycle -> Chez l'homme ->Schizogonie préérythrocytaire
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Une fois qu'il a pénétré dans un hépato- cyte, le parasite toujours mononucléé prend le nom de trophozoïte
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Cycle -> Chez l'homme ->Schizogonie préérythrocytaire
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Lors de la schizogonie, le noyau du parasite duplique son ADN et se divise de façon binaire, alors que son cytoplasme ne se divise pas. Il évolue ainsi en schizonte préérythrocytaire (cellule multinucléée) qui, après 7 à 15 jours de maturation en fonction de l'espèce plasmodiale infectante, éclate et libère des milliers de mérozoïtes (cellules uninucléés) dans le sang (10 000 à 30 000 mérozoïtes)
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Cycle -> Chez l'homme ->Schizogonie préérythrocytaire
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
La schizogonie hépatique est unique dans le cycle, la cellule hépatique ne pouvant être infectée que par des sporozoïtes
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Cycle -> Chez l'homme ->Schizogonie préérythrocytaire
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Dans les infections à P. vivax et P. ovale, certains trophozoïtes intrahépatiques restent quiescents (hypnozoïtes) et sont responsables d'une schizogonie hépatique retardée qui entraîne la libération dans le sang de mérozoïtes plusieurs semaines à plusieurs mois après la piqûre du moustique, expliquant ainsi les reviviscences tardives observées avec ces deux espèces.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Cycle -> Chez l'homme ->Schizogonie préérythrocytaire
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Les hypnozoïtes n'existent pas dans l'infection à P. falciparum (pas de reviviscence). Ils n'ont pas été mis en évidence non plus dans les infections à P. malariae — malgré l'existence de rechutes tardives — ou à P. knowlesi.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Cycle -> Chez l'homme ->Schizogonie érythrocytaire
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Schizogonie érythrocytaire Très rapidement, les mérozoïtes pénètrent dans les globules rouges. La pénétration du méro- zoïte dans l'érythrocyte, sa maturation en trophozoïte puis en schizonte mature prend 24, 48 ou 72 heures (en fonction de l'espèce) et conduit à la destruction du globule rouge hôte et à la libération de 4 à 32 nouveaux mérozoïtes (en fonction de l'espèce, du clone et du globule rouge infecté) et de substances pyrogènes. Ces mérozoïtes pénètrent dans de nouveaux glo- bules rouges et débutent un nouveau cycle de réplication
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Cycle -> Chez l'homme ->Schizogonie érythrocytaire
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Cette partie du cycle correspond à la phase clinique ; la parasitémie s'élève, le sujet devient fébrile : c'est l'accès palustre
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Cycle -> Chez l'homme ->Schizogonie érythrocytaire
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Dans l'accès de primo-invasion, le développement des parasites est asynchrone — tous les schizontes hépatiques n'arrivent pas à maturité au même moment — et la fièvre est souvent continue, anarchique ou irrégulière.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Cycle -> Chez l'homme ->Schizogonie érythrocytaire
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Après plusieurs jours d'évolution et en l'absence de traite- ment, on observe une synchronisation des parasites : tous les schizontes érythrocytaires arrivent à maturation au même moment, entraînant la destruction d'un grand nombre de globules rouges de manière périodique, toutes les 24 heures (fièvre quotidienne à P. knowlesi), 48 heures (fièvre tierce de P. falciparum, P. vivax ou P. ovale) ou toutes les 72 heures (fièvre quarte de P. malariae).
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Cycle -> Chez l'homme ->Schizogonie érythrocytaire
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
En pratique, au moment du diagnostic, la schizogonie de P. falciparum est rarement synchrone et donc la fièvre rarement rythmée
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Cycle -> Chez l'homme ->Schizogonie érythrocytaire
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Parallèlement, certains trophozoïtes subissent une maturation spécifique d'une dizaine de jours dans le compartiment médullaire, sans division nucléaire, accompagnée d'une dif- férenciation sexuée : ils se transforment en gamétocytes à potentiel mâle ou femelle. Les gamétocytes matures vont ensuite passer dans la circulation sanguine et y perdurer quelques semaines.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Cycle -> Chez l'anophèle femelle
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme

Chez l'anophèle femelle

Lors d'un repas sanguin sur un sujet infecté, le moustique ingère des parasites et seuls les gamétocytes, survivent dans l'estomac du moustique et se transforment en gamètes mâles et femelles qui fusionnent en un œuf libre, mobile, dénommé ookinète

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Cycle -> Chez l'anophèle femelle
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Cet ooki- nète quitte la lumière du tube digestif, se fixe ensuite à la paroi externe de l'estomac et se transforme en oocyste. Les cellules parasitaires se multiplient à l'intérieur de cet oocyste, produisant des centaines de sporozoïtes qui migrent ensuite vers les glandes salivaires du moustique.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Cycle -> Chez l'anophèle femelle
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Ces sporozoïtes sont les formes infectantes, prêtes à être inoculées avec la salive du moustique lors d'un repas sanguin sur un hôte vertébré
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Cycle -> Modalités de transmission
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme

Modalités de transmission

Le mode de transmission le plus fréquent est vectoriel par piqûre d'un moustique, l'anophèle femelle infectée. La phase sanguine du cycle rend possible d'autres modes de transmission plus exceptionnels : congénitale, transfusionnelle, par greffe d'organe ou accidentelle chez des personnels de santé manipulant du sang contaminé.

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Répartition géographique
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
En revanche, de nombreux facteurs influençent l'épidémiologie (distribution des anophèles, capacité vectorielle, caractéristiques biologiques des différentes espèces de Plasmodium…), la répartition géographique varie d'un continent à l'autre, d'un pays à l'autre, mais aussi d'une région à une autre, d'un village à un autre et même parfois au sein d'un même village
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




[unknown IMAGE 5427926797580]
Paludisme -> Épidémiologie -> Répartition géographique
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme #has-images
Fig 5.3
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Répartition géographique -> Encadré 5.1
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
La variation de transmission d'une région à l'autre permet de définir des zones épidémiologiques, holoendémiques avec une transmission intense toute l'année, hyperendémiques avec une trans- mission intense mais des variations saisonnières et hypoendémique quand la transmission est faible
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Répartition géographique -> Encadré 5.1
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
La réponse clinique à l'infection est extrêmement variable, allant de l'infection asymptomatique à la survenue d'un accès grave pouvant entraîner la mort du patient, en fonction de différents facteurs liés au parasite ou à l'hôte, et notamment de son immunité vis-à-vis du parasite.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




[unknown IMAGE 5427934924044]
Paludisme -> Épidémiologie -> Répartition géographique
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme #has-images
Fig 5.4
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




[unknown IMAGE 5427937021196]
Paludisme -> Épidémiologie -> Répartition géographique
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme #has-images
Fig 5.5
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Répartition géographique -> Europe
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Cependant, le paludisme dû à P. vivax, peut se réimplanter dans les pays du sud de l'Europe (par exemple, en Italie, en Grèce…). Des cas sporadiques autochtones peuvent être observés en lien avec l'importa- tion de moustiques infectés dans les bagages et les cabines des avions ou des containers des bateaux (paludisme des aéroports), qui sont à déclaration obligatoire en France métropolitaine
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Répartition géographique -> Afrique
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme

Afrique

Le paludisme est très largement répandu dans toute l'Afrique subsaharienne, où coexistent P. falciparum (nettement prédominant), P. ovale et, de manière sporadique, P. malariae. Plas- modium vivax peut être retrouvé en Afrique de l'Est

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Répartition géographique -> Afrique
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Il n'y a pas de paludisme dans les pays du Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie, Égypte)
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Répartition géographique -> Afrique
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Dans les îles de l'océan Indien, l'île de la Réunion et l'île Maurice sont indemnes ; en revanche, la transmission est bien présente à Madagascar où coexistent quatre espèces ; la transmission a fortement diminué aux Comores, dont Mayotte (département français)
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Répartition géographique -> Amérique
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme

Amérique

Le paludisme a été éradiqué en Amérique du Nord. La transmission se poursuit modérément en Amérique centrale (P. vivax essentiellement) mais les Caraïbes sont indemnes, à l'excep- tion de Haïti et d'une partie de la République dominicaine où subsiste une transmission de P. falciparum. Il faut donc noter qu'il n'y a pas de paludisme dans les départements français de la Martinique et de la Guadeloupe.

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Répartition géographique -> Amérique
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
En Amérique du Sud, la transmission est essentiellement due à P. vivax et à P. falciparum (avec présence de souches résistantes aux amino-4-quinoléines dans tout le bassin amazonien). Le paludisme sévit toujours en Guyane française mais essentiellement le long des fleuves et en forêt. Les villes, notamment Cayenne, Kourou et Saint-Laurent-du-Maroni, sont indemnes. D'une manière générale, toutes les grandes villes américaines sont indemnes sauf en Amazonie
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Répartition géographique -> Amérique
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Rappelons qu'il n'y a plus de transmission au-dessus de 2 500 mètres
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Répartition géographique -> Asie
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme

Asie

Toute l'Asie du Sud-Est (Myanmar, Chine du Sud, Thaïlande, Vietnam, Cambodge, Laos, Malaisie, Indonésie, Philippines) est touchée par une transmission due à P. falciparum (avec présence, dans certaines régions, de souches multirésistantes), à P. vivax et à P. knowlesi (cf. fig. 5.5).

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Répartition géographique -> Asie
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Les autres régions et la péninsule indienne sont atteintes par P. vivax et P. fal- ciparum mais sont moins concernées par le phénomène de multirésistance
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Répartition géographique -> Asie
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
À la différence de l'Afrique, où la transmission est beaucoup plus homogène, la transmission en Asie se fait sous forme de foyers disséminés en milieu rural essentiellement, dans les zones de collines boisées. À l'exception de certaines grandes citées (indiennes notamment), les grandes villes asiatiques sont indemnes
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Répartition géographique -> Océanie
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme

Océanie

La transmission est hétérogène. Certaines îles sont atteintes (Nouvelle-Guinée, Îles Salomon, Vanuatu), d'autres en sont totalement dépourvues (Polynésie française, Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna, Fidji, Hawaï…). L'Australie et la Nouvelle-Zélande sont indemnes.

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Répartition géographique -> Proche-Orient et Moyen-Orient
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme

Proche-Orient et Moyen-Orient

P. falciparum sévit sur la côte ouest de la péninsule arabique et au Yémen.

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Répartition géographique -> Proche-Orient et Moyen-Orient
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Le risque est faible (P. vivax) dans les autres États (Syrie, sud-est de la Turquie, Émirats arabes unis et Oman)
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Particularités épidémiologiques
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme

Particularités épidémiologiques

D'après l'OMS, les groupes de population les plus spécialement à risque de formes graves sont : • les jeunes enfants vivant dans des zones de transmission stable qui n'ont pas encore développé une immunité les protégeant contre les formes les plus sévères de la maladie ; • les femmes enceintes : le paludisme peut entraîner des fausses couches, une prématurité et un faible poids de naissance chez le nouveau-né, en particulier lors de la première et de la deuxième grossesse et peut provoquer des décès maternels ; • les personnes vivant avec le VIH/sida en particulier les femmes enceintes en cas d'infec- tion palustre du placenta ont un risque plus élevé de transmettre l'infection à VIH à leurs nouveau-nés ; • les voyageurs internationaux en provenance de régions exemptes de paludisme car ils ne sont pas immunisés ; • les migrants venus de régions d'endémie et leurs enfants qui vivent dans des zones exemptes de paludisme et qui retournent dans leur pays d'origine : ils sont égale- ment exposés car leur immunité a diminué ou a disparu

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Particularités épidémiologiques -> Protection naturelle
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Le groupe sanguin Duffy négatif prédominant chez une grande majorité d'Africains mélanodermes est défavorable au développement de P. vivax. Le groupe san- guin O, la drépanocytose hétérozygote (AS), un déficit en G6PD sont moins favorables au développement de P. falciparum.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Particularités épidémiologiques -> Immunité acquise
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Cette immu- nité n'est pas stérilisante : elle n'empêche pas d'être de nouveau contaminé et ne permet pas de se débarrasser totalement du parasite. En revanche, elle empêche progressivement la survenue de formes cliniques graves. Cela explique que, en zone de transmission intense, la mortalité est plus élevée chez les jeunes enfants à partir de l'âge de 4 à 6 mois, lorsque la protection maternelle transmise s'amenuise, et jusqu'à 4 à 6 ans
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Particularités épidémiologiques -> Immunité acquise
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
En zone de transmission intense, il est exceptionnel qu'un sujet adulte fasse un accès grave
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Particularités épidémiologiques -> Immunité acquise
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Cette immunité est « non stérilisante », fonction de l'espèce, et ne se développe qu'après une longue période d'exposition ininterrompue. Elle est transmissible (nouveau-nés)
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Particularités épidémiologiques -> Immunité acquise
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Un sujet déplacé en zone indemne de paludisme pendant 2 ou 3 ans perd progressivement sa protection
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Épidémiologie -> Particularités épidémiologiques -> Immunité acquise
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
En raison des caractéristiques de cette protection, on utilise plus volontiers le terme d'état de prémunition plutôt que d'immunité
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Physiopathologie -> Conséquences de l'infection palustre sur les organes
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme

Conséquences de l'infection palustre sur les organes

La physiopathologie du paludisme est encore imparfaitement connue mais les répercussions de l'infection palustre sur certains organes ont été bien décrites.

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Physiopathologie -> Conséquences de l'infection palustre sur les organes -> Sang
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
L'hémoglobine libérée par l'hémolyse provoque une surcharge rénale et est partiellement transformée en bilirubine dans le foie. L'excès est éliminé dans les urines, entraînant une hémoglobinurie
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Physiopathologie -> Conséquences de l'infection palustre sur les organes -> Sang
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
D'autre part, l'utilisation de l'hémoglobine par le parasite pour son déve- loppement amène la production d'un pigment (hémozoïne) dans son cytoplasme, composé d'hème, toxique pour le parasite, associé à des protéines plasmodiales, dont la libération lors de l'éclatement du globule rouge est en partie responsable de la fièvre
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Physiopathologie -> Conséquences de l'infection palustre sur les organes -> Sang
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
La séquestration des plaquettes explique la thrombopénie précoce et fréquente au cours d'un accès palustre
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Physiopathologie -> Conséquences de l'infection palustre sur les organes -> Rate
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme

Rate

La rate tente de séquestrer et de détruire les hématies parasitées. Concernant l'es- pèce P. falciparum, la rate a la capacité de retenir (filtre mécanique) et de détruire une faible proportion des hématies hébergeant des trophozoïtes jeunes de P. falciparum et beaucoup plus efficacement toutes les hématies contenant des formes matures du parasite (trophozoïtes âgés, schizontes). Elle participe donc au contrôle de la parasitémie, mais elle peut aggraver l'anémie. En conséquence, elle devient progressivement hypertrophique, molle et congestive

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Physiopathologie -> Conséquences de l'infection palustre sur les organes -> Foie
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme

Foie

La schizogonie exo-érythrocytaire ne produit aucune lésion inflammatoire. Moins d'une centaine de cellules hépatiques sont parasitées. Leur destruction lors de la schizogonie hépa- tique passe inaperçue

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Physiopathologie -> Physiopathologie de l'accès grave
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme

Physiopathologie de l'accès grave

Le neuropaludisme (anciennement accès pernicieux) et l'anémie grave sont les complica- tions majeures du paludisme à P. falciparum.

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Physiopathologie -> Physiopathologie de l'accès grave
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Ce qui a été décrit au niveau du cerveau est probablement vrai au niveau des autres organes (reins, poumon, placenta…), expliquant la défaillance multiviscérale observée lors de l'évolution d'un accès grave
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Physiopathologie -> Physiopathologie de l'accès grave -> Séquestration
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme

Séquestration

Les hématies parasitées par les stades asexués « matures », trophozoïtes âgés et schizontes de P. falciparum ont, contrairement aux autres espèces, la capacité de se fixer aux cellules endothéliales des capillaires de tous les organes (cerveau, avec risque de coma par neuropa- ludisme, mais aussi reins, foie, poumons…). Ces formes matures sont donc absentes de la circulation sanguine périphérique.

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Physiopathologie -> Physiopathologie de l'accès grave -> Séquestration
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme

Cette cytoadhérence des hématies parasitées dans les capillaires provoque (fig. 5.6) :

• un ralentissement du flux circulatoire, directement proportionnel au nombre d'hématies parasitées (phénomène mécanique prédominant). Ce ralentissement provoque une hypoxie tissulaire, qui active le métabolisme cellulaire de glycolyse anaérobie entraînant une acidose lactique et des dysfonctions organiques ;

• la mort par apoptose des cellules endothéliales qui présentent à leur surface les anti- gènes plasmodiaux exposés après la rupture du schizonte — les restes de la membrane du globule rouge éclaté restent « collés » à la cellule endothéliale. Cette apoptose est intense quand la parasitémie est élevée, à l'origine d'une perméabilisation de la paroi des micro- vaisseaux avec apparition de micro-hémorragies tissulaires (visibles à l'observation du fond d'œil). Contrairement aux étapes précédentes, ce phénomène n'est pas réversible et, dans ce cas, l'évolution est très souvent défavorable (séquelles, décès).

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




[unknown IMAGE 5428014877964]
Paludisme -> Physiopathologie -> Physiopathologie de l'accès grave -> Séquestration
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme #has-images
Fig 5.6
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Physiopathologie -> Physiopathologie de l'accès grave -> Cytokines et autres médiateurs
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme

Cytokines et autres médiateurs

Des cytokines pro-inflammatoires (TNFα, IFNγ, IL-1, IL-6…) sont produites en cascade au cours de l'accès grave (phénomène inflammatoire). Leur action se conjugue au phénomène de ralentissement circulatoire

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Physiopathologie -> Physiopathologie de l'accès grave -> Anémie
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme

Anémie

Une anémie majeure est également en cause dans la physiopathologie des accès graves. Y contribuent : • l'éclatement des hématies parasitées par les schizontes matures ; • l'hémolyse d'hématies non parasitées mais recouvertes d'antigènes plasmodiaux ; • la séquestration et la destruction dans la rate d'hématies parasitées ou non

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




Paludisme -> Physiopathologie -> Physiopathologie de l'accès grave -> Anémie
#166 #ANOFEL #Cours #Facultaires #Infectiologie #Maladies-infectieuses-et-tropicales #Médecine #Paludisme
Ainsi, la parasitémie, reflet partiel de la charge parasitaire globale pour cette espèce — on n'observe pas les stades séquestrés —, est un marqueur du risque d'évolution rapide vers des dysfonctionnements organiques pour un patient
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #minsky #society-of-mind
The myth of an underlying survival instinct explains nothing that cannot better be explained without it,
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #minsky #society-of-mind
Never speak more clearly than you think
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #minsky #society-of-mind
. There ii no clear boundary between psychology and Artificial Intelligence because the brain itself is a kind of machine
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #minsky #society-of-mind
Censor (27.2) An agent that inhibits or suppresses the operation of other agents. Censorlike agents are involved with how we learn from our mistakes. This idea played a prominent role in Freud,s theo_ ries but has been virtually ignored by modern ex- perimental psychologists-presumably because it is hard to study what people do not think. See Freud's 1905 book lokes and Their Relation to the Unconsciou
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #minsky #society-of-mind
the mental skills we call "expertise" often engage large amounts of knowledge but usu- ally employ only a few types of representations' In contrast, common sense involves many different kinds of representations and thus requires a larger range of different skills
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #minsky #society-of-mind
Context (20.2) The effect upon one's state of mind of all the influences present at the time. At each moment, the context within which each agency works is determined by the activity of the nemes that reach that agency
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #minsky #society-of-mind
Cross-Realm Correspondence (29.4) A structure that has useful applications in two or more different mental realms. Such correspondences sometimes enable us to transfer knowledge and skill from one domain to another-without needing to accumu- late experience in that other realm. This is the basis of certain important kinds of analogies and metaphors
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #minsky #society-of-mind
Distributed Memory (20.9) A representation in which each fragment of information is stored, not by making a single, substantial change in one agent, but by making small changes in many differ- ent agent
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #minsky #society-of-mind
Direction-nemes resemble isonomes in spatial realms but more resemble poly- nemes in other realm
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #minsky #society-of-mind
Duplication Problem (23.2) The question of how a mind could compare two simila, idrm without pos_ sessing two identical agencies for representing both of them at the same time. This protle- *as"r,eue, recognized in older theories of psycholog
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #minsky #society-of-mind
Franre-Arruy (25.2) A famill,of frames that share the same terminals, Information attached to any ter_ minal of a frame-array automatically becomes available to all the frames of that array. This rnakes it easv to change perspective, not only in regard to a physical viewpoint, but in other mental realms as well. Frame-arravs are often controlled by bun- dles of direction-neme
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #minsky #society-of-mind
Functional Autonomy (17,4) goals can lead to subgoals 328 The idea that specific of broader character. For example, i-n order to please another individual, a child might develop more general goals of acquir_ ing knowledge, power, or wealthlvet the very same subgoals might serve equally well an initial wish to injure that other individual
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #minsky #society-of-mind
The difference is that grammar rules are both superficial and sub- iective-in the sense that they purport to describe regularities in one person's behavior as observed by ,orn"ott" else-while grammar-tactics are obiec- tive in the sense that they are defined to be the underlying processes that actually produce speech' Although it may be more difficult to discover iust what those processes do, it is better to speculate on how language is produced and used than merely to describe its observed, external forms
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #minsky #society-of-mind
nvestment Principle (Ia.6) The tendency of any well-developed skill to retard the growth of similar skills because the latter work less well in their early forms-and hence are used so infrequently that they never reach maturity. Because of this, we tend to invest most of our time and effort on elab- orating a comparatively few techniques, rather than on accumulating many different ones. This can lead, at the same time, both to the formation of a coherent and effective personal style and to a decline in flexibility that mav be wrongly attributed to aging
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #minsky #society-of-mind
sonome (22.L) A signal or pathway in the brain that has similar effects on several different agencies
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #minsky #society-of-mind
K-Line (8.1) The theory that certain kinds of memo- ries are based on turning on sets of agents that reactivate one's previous partial mental states
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #minsky #society-of-mind
we employ logical reason- ing only in special forms of adult thought, which are used mainly to summarize what has already been discovered. Most of our ordinary mental work -that is, our commonsense reasoning-is based more on "thinking bv analogy"-that is, applying to our present circumstances our representations of seemingly similar previous experiences
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #minsky #society-of-mind
Memorizer (19.5) An agent that can reset an agency into some previously useful state
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #minsky #society-of-mind
Memory (15.3) An omnibus term for a great many structures and processes that have ill-defined boundaries in both everyday and technical psy- chology; these include what we call "re-member- iag," "re-collecting," "re-minding," and "re- cognizing." This book suggests that what these share in common is their involvement with how we reproduce our former partial mental states
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #minsky #society-of-mind
Paranome (29.3) An agent that operates on agencies of several different mental realms at once. with similar effects on all of them
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #minsky #society-of-mind
Picture-Frames (24.7) A type of frame whose termi_ nals are controlled by direction-nemes. picture_ frames are particularly suited to representing cer_ tain kinds of spatial information
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #minsky #society-of-mind
Pronome (21. l) A type of agent associated with a par- ticular "role" or aspect of a representation-corre- sponding, for example, to the Actor, Traiectory, or Cause of some action. Pronome agents frequently control the attachments of terminals of frames to other frames; to do this, a pronome must possess some temporary memory
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #minsky #society-of-mind
Recognizer (19.6) An agent that becomes active in response to a particular pattern of input signals
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #minsky #society-of-mind
Re-duplication Theory of Speech (22.10) My con- jecture about what happens when a speaker ex- plains an idea to a listener. A difference-engine- like process tries to construct a second copy of the idea's representation inside the speakeis mind. Each mental operation used in the course of that duplication process activates a corresponding grommdr-tactic in the language-agency, and these lead to a stream of speech. This will result in com- munication to the extent that suitably matched "inverse grammar-tactics" construct, inside the lis- ter^r's mind, an equivalent representation
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #minsky #society-of-mind
Suppressor (27.2) A censorlike agent that works bv disrupting a mental state that has already occurred. Suppressors are easier to construct than censors, and require less memory, but are much less effi- cient
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #minsky #society-of-mind
Time Blinking (23.3) Finding differences between two mental states bv activating them in rapid succession and noticing which agents change their states. I suspect it is bv using this method that our brains avoid the duplication problem mentioned in section 23.2. Time blinking might be one of the synchronized activities of brain cells that gives rise to "brain waves
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #minsky #society-of-mind
Traiectory' (21.6) Literally, the path or route of an action or activity. However, we use this word not only for a path in space, but, by analogv, for other realms of thought. See Pronome.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #minsky #society-of-mind
Trans-Frame (21.3) A particular type of frame that is centered around the trajectory between two situa- tions, one for "before" and the other for "after."
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #emotion-machine #minsky
And though we don't yet know enough about how each of those brain-centers works, we do know their construction is based on information that is contained in tens of thousands of inherited genes, so that each brain-part works in a way that depends on a somewhat dif- ferent set of laws.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




#artificial-intelligence #emotion-machine #minsky
For example, you sometimes can make yourself persist at a plan by maintaining a certain facial expression.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs