Edited, memorised or added to reading list

on 11-Jan-2019 (Fri)

Do you want BuboFlash to help you learning these things? Click here to log in or create user.

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on




Article 3748326149388



La Seconde Guerre mondiale ou Deuxième Guerre mondiale4 est un conflit armé à l'échelle planétaire qui dure du 1er septembre 1939 au 2 septembre 1945. Ce conflit oppose schématiquement deux camps : les Alliés et l’Axe.



La lecture incrémentale est une méthode de lecture et d'apprentissage assistée par logiciel, aidant à la création de cartes mémoires à partir d'articles numériques lus par portions dans une liste de lecture priorisée.

Cette méthode est particulièrement adaptée aux personnes essayant d'apprendre sur le long-terme un volume important d'information, particulièrement si cette information provient de sources variées.

"Lecture incrémentale" signifie "lecture par fragments". Plutôt que de lire des articles linéairement et un à la fois, la méthode implique l'utilisation d'une longue liste de lecture d'articles ou de livres numériques (souvent des dizaines ou des centaines d'articles). À chaque session, des fragments de plusieurs articles sont lus. La priorité de chaque article dans la liste de lecture est établie par l'utilisateur.

Au cours de la lecture, les points essentiels des articles sont extraits puis convertis en cartes mémoire, qui sont ensuite apprises et révisées sur le long terme à l'aide d'un algorithme de répétition espacée.

L'utilisation de cartes mémoires postérieurement à la lecture initiale se fonde sur des principes psychologiques de fonctionnement de la mémoire à long terme, notamment l'effet d'espacement (la mémoire à long terme est augmentée quand l'apprentissage est espacé dans le temps) et l'effet test (la mémorisation est supérieure quand une partie de la période d'apprentissage est consacrée à des tests consistant à tenter de retrouver l'information à mémoriser).

Les implémentations actuelles comprennent les logiciels de répétition espacée Anki − via une extension [ 1 ] − et SuperMemo. La lecture incrémentale est également possible avec les éditeurs de texte Emacs [ 2 ] et Yi [ 3 ] .

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

Lecture incrémentale — Wikipédia
libre. Sauter à la navigation Sauter à la recherche [imagelink] [emptylink] Lecture incrémentale avec une extension pour Anki : extraction d'un fragment du texte et création d'un texte à trous <span>La lecture incrémentale est une méthode de lecture et d'apprentissage assistée par logiciel, aidant à la création de cartes mémoires à partir d'articles numériques lus par portions dans une liste de lecture priorisée. Cette méthode est particulièrement adaptée aux personnes essayant d'apprendre sur le long-terme un volume important d'information, particulièrement si cette information provient de sources variées. "Lecture incrémentale" signifie "lecture par fragments". Plutôt que de lire des articles linéairement et un à la fois, la méthode implique l'utilisation d'une longue liste de lecture d'articles ou de livres numériques (souvent des dizaines ou des centaines d'articles). À chaque session, des fragments de plusieurs articles sont lus. La priorité de chaque article dans la liste de lecture est établie par l'utilisateur. Au cours de la lecture, les points essentiels des articles sont extraits puis convertis en cartes mémoire , qui sont ensuite apprises et révisées sur le long terme à l'aide d'un algorithme de répétition espacée . L'utilisation de cartes mémoires postérieurement à la lecture initiale se fonde sur des principes psychologiques de fonctionnement de la mémoire à long terme , notamment l'effet d'espacement (la mémoire à long terme est augmentée quand l'apprentissage est espacé dans le temps) et l'effet test (la mémorisation est supérieure quand une partie de la période d'apprentissage est consacrée à des tests consistant à tenter de retrouver l'information à mémoriser). Les implémentations actuelles comprennent les logiciels de répétition espacée Anki − via une extension[1] − et SuperMemo . La lecture incrémentale est également possible avec les éditeurs de texte Emacs [2] et Yi [3]. Sommaire 1 Histoire 2 Méthode 3 Références 4 Liens externes Histoire[modifier | modifier le code ] La méthode est souvent attribuée au développeur polonais Piotr Wozniak (en) . Celui-ci




Flashcard 3748407676172

Question
La lecture incrémentale est une méthode de lecture et d'apprentissage assistée par logiciel, aidant à la création de cartes mémoires à partir d'articles numériques lus par portions dans une liste de lecture priorisée.
Answer
[default - edit me]

statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
La lecture incrémentale est une méthode de lecture et d'apprentissage assistée par logiciel, aidant à la création de cartes mémoires à partir d'articles numériques lus par portions dans une liste de lecture priorisée. Cette méthode est particulièrement adaptée aux personnes essayant d'apprendre sur le long-terme un volume important d'information, particulièrement si cette information provient de sour

Original toplevel document

Lecture incrémentale — Wikipédia
libre. Sauter à la navigation Sauter à la recherche [imagelink] [emptylink] Lecture incrémentale avec une extension pour Anki : extraction d'un fragment du texte et création d'un texte à trous <span>La lecture incrémentale est une méthode de lecture et d'apprentissage assistée par logiciel, aidant à la création de cartes mémoires à partir d'articles numériques lus par portions dans une liste de lecture priorisée. Cette méthode est particulièrement adaptée aux personnes essayant d'apprendre sur le long-terme un volume important d'information, particulièrement si cette information provient de sources variées. "Lecture incrémentale" signifie "lecture par fragments". Plutôt que de lire des articles linéairement et un à la fois, la méthode implique l'utilisation d'une longue liste de lecture d'articles ou de livres numériques (souvent des dizaines ou des centaines d'articles). À chaque session, des fragments de plusieurs articles sont lus. La priorité de chaque article dans la liste de lecture est établie par l'utilisateur. Au cours de la lecture, les points essentiels des articles sont extraits puis convertis en cartes mémoire , qui sont ensuite apprises et révisées sur le long terme à l'aide d'un algorithme de répétition espacée . L'utilisation de cartes mémoires postérieurement à la lecture initiale se fonde sur des principes psychologiques de fonctionnement de la mémoire à long terme , notamment l'effet d'espacement (la mémoire à long terme est augmentée quand l'apprentissage est espacé dans le temps) et l'effet test (la mémorisation est supérieure quand une partie de la période d'apprentissage est consacrée à des tests consistant à tenter de retrouver l'information à mémoriser). Les implémentations actuelles comprennent les logiciels de répétition espacée Anki − via une extension[1] − et SuperMemo . La lecture incrémentale est également possible avec les éditeurs de texte Emacs [2] et Yi [3]. Sommaire 1 Histoire 2 Méthode 3 Références 4 Liens externes Histoire[modifier | modifier le code ] La méthode est souvent attribuée au développeur polonais Piotr Wozniak (en) . Celui-ci







La lecture incrémentale est une méthode de lecture et d'apprentissage assistée par logiciel, aidant à la création de cartes mémoires à partir d'articles numériques lus par portions dans une liste de lecture priorisée.

Cette méthode est particulièrement adaptée aux personnes essayant d' apprendre sur le long-terme un volume important d'information, particulièrement si cette information provient de sources variées.

"Lecture incrémentale" signifie "lecture par fragments". Plutôt que de lire des articles linéairement et un à la fois, la méthode implique l'utilisation d'une longue liste de lecture d'articles ou de livres numériques (souvent des dizaines ou des centaines d'articles). À chaque session, des fragments de plusieurs articles sont lus. La priorité de chaque article dans la liste de lecture est établie par l'utilisateur.

Au cours de la lecture, les points essentiels des articles sont extraits puis convertis en cartes mémoire , qui sont ensuite apprises et révisées sur le long terme à l'aide d'un algorithme de répétition espacée .

L'utilisation de cartes mémoires postérieurement à la lecture initiale se fonde sur des principes psychologiques de fonctionnement de la mémoire à long terme , notamment l' effet d'espacement (la mémoire à long terme est augmentée quand l'apprentissage est espacé dans le temps) et l' effet test (la mémorisation est supérieure quand une partie de la période d'apprentissage est consacrée à des tests consistant à tenter de retrouver l'information à mémoriser).

Les implémentations actuelles comprennent les logiciels de répétition espacée Anki − via une extension [ 1 ] − et SuperMemo . La lecture incrémentale est également possible avec les éditeurs de texte Emacs [ 2 ] et Yi [ 3 ] .

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

Lecture incrémentale — Wikipédia
Lecture incrémentale — Wikipédia Lecture incrémentale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sauter à la navigation Sauter à la recherche [imagelink] [emptylink] Lecture incrémentale avec une extension pour Anki : extraction d'un fragment du texte et création d'un texte à trous La lecture incrémentale est une méthode de lecture et d'apprentissage assistée par logiciel, aidant à la création de cartes mémoires à partir d'articles numériques lus par portions dans une liste de lecture priorisée. Cette méthode est particulièrement adaptée aux personnes essayant d'apprendre sur le long-terme un volume important d'information, particulièrement si cette information provient de sources variées. "Lecture incrémentale" signifie "lecture par fragments". Plutôt que de lire des articles linéairement et un à la fois, la méthode implique l'utilisation d'une longue liste de lecture d'articles ou de livres numériques (souvent des dizaines ou des centaines d'articles). À chaque session, des fragments de plusieurs articles sont lus. La priorité de chaque article dans la liste de lecture est établie par l'utilisateur. Au cours de la lecture, les points essentiels des articles sont extraits puis convertis en cartes mémoire , qui sont ensuite apprises et révisées sur le long terme à l'aide d'un algorithme de répétition espacée . L'utilisation de cartes mémoires postérieurement à la lecture initiale se fonde sur des principes psychologiques de fonctionnement de la mémoire à long terme , notamment l'effet d'espacement (la mémoire à long terme est augmentée quand l'apprentissage est espacé dans le temps) et l'effet test (la mémorisation est supérieure quand une partie de la période d'apprentissage est consacrée à des tests consistant à tenter de retrouver l'information à mémoriser). Les implémentations actuelles comprennent les logiciels de répétition espacée Anki − via une extension[1] − et SuperMemo . La lecture incrémentale est également possible avec les éditeurs de texte Emacs [2] et Yi [3]. Sommaire 1 Histoire 2 Méthode 3 Références 4 Liens externes Histoire[modifier | modifier le code ] La méthode est souvent attribuée au développeur polonais Piotr Wozniak (en) . Celui-ci




Flashcard 3748423142668

Question
La [...]st une méthode de lecture et d'apprentissage assistée par logiciel, aidant à la création de cartes mémoires à partir d'articles numériques lus par portions dans une liste de lecture priorisée.
Answer
lecture incrémentale

statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
La lecture incrémentale est une méthode de lecture et d'apprentissage assistée par logiciel, aidant à la création de cartes mémoires à partir d'articles numériques lus par portions dans une liste de lecture pr

Original toplevel document

Lecture incrémentale — Wikipédia
Lecture incrémentale — Wikipédia Lecture incrémentale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sauter à la navigation Sauter à la recherche [imagelink] [emptylink] Lecture incrémentale avec une extension pour Anki : extraction d'un fragment du texte et création d'un texte à trous La lecture incrémentale est une méthode de lecture et d'apprentissage assistée par logiciel, aidant à la création de cartes mémoires à partir d'articles numériques lus par portions dans une liste de lecture priorisée. Cette méthode est particulièrement adaptée aux personnes essayant d'apprendre sur le long-terme un volume important d'information, particulièrement si cette information provient de sources variées. "Lecture incrémentale" signifie "lecture par fragments". Plutôt que de lire des articles linéairement et un à la fois, la méthode implique l'utilisation d'une longue liste de lecture d'articles ou de livres numériques (souvent des dizaines ou des centaines d'articles). À chaque session, des fragments de plusieurs articles sont lus. La priorité de chaque article dans la liste de lecture est établie par l'utilisateur. Au cours de la lecture, les points essentiels des articles sont extraits puis convertis en cartes mémoire , qui sont ensuite apprises et révisées sur le long terme à l'aide d'un algorithme de répétition espacée . L'utilisation de cartes mémoires postérieurement à la lecture initiale se fonde sur des principes psychologiques de fonctionnement de la mémoire à long terme , notamment l'effet d'espacement (la mémoire à long terme est augmentée quand l'apprentissage est espacé dans le temps) et l'effet test (la mémorisation est supérieure quand une partie de la période d'apprentissage est consacrée à des tests consistant à tenter de retrouver l'information à mémoriser). Les implémentations actuelles comprennent les logiciels de répétition espacée Anki − via une extension[1] − et SuperMemo . La lecture incrémentale est également possible avec les éditeurs de texte Emacs [2] et Yi [3]. Sommaire 1 Histoire 2 Méthode 3 Références 4 Liens externes Histoire[modifier | modifier le code ] La méthode est souvent attribuée au développeur polonais Piotr Wozniak (en) . Celui-ci







La lecture incrémentale est une méthode de lecture et d'apprentissage assistée par logiciel, aidant à la création de cartes mémoires à partir d'articles numériques lus par portions dans une liste de lecture priorisée.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on


Parent (intermediate) annotation

Open it
La lecture incrémentale est une méthode de lecture et d'apprentissage assistée par logiciel, aidant à la création de cartes mémoires à partir d'articles numériques lus par portions dans une liste de lecture priorisée. Cette méthode est particulièrement adaptée aux personnes essayant d' apprendre sur le long-terme un volume important d'information, particulièrement si cette information provient de sou

Original toplevel document

Lecture incrémentale — Wikipédia
Lecture incrémentale — Wikipédia Lecture incrémentale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sauter à la navigation Sauter à la recherche [imagelink] [emptylink] Lecture incrémentale avec une extension pour Anki : extraction d'un fragment du texte et création d'un texte à trous La lecture incrémentale est une méthode de lecture et d'apprentissage assistée par logiciel, aidant à la création de cartes mémoires à partir d'articles numériques lus par portions dans une liste de lecture priorisée. Cette méthode est particulièrement adaptée aux personnes essayant d'apprendre sur le long-terme un volume important d'information, particulièrement si cette information provient de sources variées. "Lecture incrémentale" signifie "lecture par fragments". Plutôt que de lire des articles linéairement et un à la fois, la méthode implique l'utilisation d'une longue liste de lecture d'articles ou de livres numériques (souvent des dizaines ou des centaines d'articles). À chaque session, des fragments de plusieurs articles sont lus. La priorité de chaque article dans la liste de lecture est établie par l'utilisateur. Au cours de la lecture, les points essentiels des articles sont extraits puis convertis en cartes mémoire , qui sont ensuite apprises et révisées sur le long terme à l'aide d'un algorithme de répétition espacée . L'utilisation de cartes mémoires postérieurement à la lecture initiale se fonde sur des principes psychologiques de fonctionnement de la mémoire à long terme , notamment l'effet d'espacement (la mémoire à long terme est augmentée quand l'apprentissage est espacé dans le temps) et l'effet test (la mémorisation est supérieure quand une partie de la période d'apprentissage est consacrée à des tests consistant à tenter de retrouver l'information à mémoriser). Les implémentations actuelles comprennent les logiciels de répétition espacée Anki − via une extension[1] − et SuperMemo . La lecture incrémentale est également possible avec les éditeurs de texte Emacs [2] et Yi [3]. Sommaire 1 Histoire 2 Méthode 3 Références 4 Liens externes Histoire[modifier | modifier le code ] La méthode est souvent attribuée au développeur polonais Piotr Wozniak (en) . Celui-ci




Flashcard 3748426550540

Question
La [...]st une méthode de lecture et d'apprentissage assistée par logiciel, aidant à la création de cartes mémoires à partir d'articles numériques lus par portions dans une liste de lecture priorisée.
Answer
lecture incrémentale

statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
La lecture incrémentale est une méthode de lecture et d'apprentissage assistée par logiciel, aidant à la création de cartes mémoires à partir d'articles numériques lus par portions dans une liste de lecture pr

Original toplevel document

Lecture incrémentale — Wikipédia
Lecture incrémentale — Wikipédia Lecture incrémentale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sauter à la navigation Sauter à la recherche [imagelink] [emptylink] Lecture incrémentale avec une extension pour Anki : extraction d'un fragment du texte et création d'un texte à trous La lecture incrémentale est une méthode de lecture et d'apprentissage assistée par logiciel, aidant à la création de cartes mémoires à partir d'articles numériques lus par portions dans une liste de lecture priorisée. Cette méthode est particulièrement adaptée aux personnes essayant d'apprendre sur le long-terme un volume important d'information, particulièrement si cette information provient de sources variées. "Lecture incrémentale" signifie "lecture par fragments". Plutôt que de lire des articles linéairement et un à la fois, la méthode implique l'utilisation d'une longue liste de lecture d'articles ou de livres numériques (souvent des dizaines ou des centaines d'articles). À chaque session, des fragments de plusieurs articles sont lus. La priorité de chaque article dans la liste de lecture est établie par l'utilisateur. Au cours de la lecture, les points essentiels des articles sont extraits puis convertis en cartes mémoire , qui sont ensuite apprises et révisées sur le long terme à l'aide d'un algorithme de répétition espacée . L'utilisation de cartes mémoires postérieurement à la lecture initiale se fonde sur des principes psychologiques de fonctionnement de la mémoire à long terme , notamment l'effet d'espacement (la mémoire à long terme est augmentée quand l'apprentissage est espacé dans le temps) et l'effet test (la mémorisation est supérieure quand une partie de la période d'apprentissage est consacrée à des tests consistant à tenter de retrouver l'information à mémoriser). Les implémentations actuelles comprennent les logiciels de répétition espacée Anki − via une extension[1] − et SuperMemo . La lecture incrémentale est également possible avec les éditeurs de texte Emacs [2] et Yi [3]. Sommaire 1 Histoire 2 Méthode 3 Références 4 Liens externes Histoire[modifier | modifier le code ] La méthode est souvent attribuée au développeur polonais Piotr Wozniak (en) . Celui-ci







Flashcard 3748428123404

Question
Cette méthode est particulièrement adaptée aux personnes essayant d' apprendre sur le long-terme un volume important d'information, particulièrement si cette information provient de sources variées.
Answer
Lecture incrementale

statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
est une méthode de lecture et d'apprentissage assistée par logiciel, aidant à la création de cartes mémoires à partir d'articles numériques lus par portions dans une liste de lecture priorisée. <span>Cette méthode est particulièrement adaptée aux personnes essayant d' apprendre sur le long-terme un volume important d'information, particulièrement si cette information provient de sources variées. "Lecture incrémentale" signifie "lecture par fragments". Plutôt que de lire des articles linéairement et un à la fois, la méthode implique l'utilisation d'une longue liste de lecture d'

Original toplevel document

Lecture incrémentale — Wikipédia
Lecture incrémentale — Wikipédia Lecture incrémentale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sauter à la navigation Sauter à la recherche [imagelink] [emptylink] Lecture incrémentale avec une extension pour Anki : extraction d'un fragment du texte et création d'un texte à trous La lecture incrémentale est une méthode de lecture et d'apprentissage assistée par logiciel, aidant à la création de cartes mémoires à partir d'articles numériques lus par portions dans une liste de lecture priorisée. Cette méthode est particulièrement adaptée aux personnes essayant d'apprendre sur le long-terme un volume important d'information, particulièrement si cette information provient de sources variées. "Lecture incrémentale" signifie "lecture par fragments". Plutôt que de lire des articles linéairement et un à la fois, la méthode implique l'utilisation d'une longue liste de lecture d'articles ou de livres numériques (souvent des dizaines ou des centaines d'articles). À chaque session, des fragments de plusieurs articles sont lus. La priorité de chaque article dans la liste de lecture est établie par l'utilisateur. Au cours de la lecture, les points essentiels des articles sont extraits puis convertis en cartes mémoire , qui sont ensuite apprises et révisées sur le long terme à l'aide d'un algorithme de répétition espacée . L'utilisation de cartes mémoires postérieurement à la lecture initiale se fonde sur des principes psychologiques de fonctionnement de la mémoire à long terme , notamment l'effet d'espacement (la mémoire à long terme est augmentée quand l'apprentissage est espacé dans le temps) et l'effet test (la mémorisation est supérieure quand une partie de la période d'apprentissage est consacrée à des tests consistant à tenter de retrouver l'information à mémoriser). Les implémentations actuelles comprennent les logiciels de répétition espacée Anki − via une extension[1] − et SuperMemo . La lecture incrémentale est également possible avec les éditeurs de texte Emacs [2] et Yi [3]. Sommaire 1 Histoire 2 Méthode 3 Références 4 Liens externes Histoire[modifier | modifier le code ] La méthode est souvent attribuée au développeur polonais Piotr Wozniak (en) . Celui-ci







"Lecture incrémentale" signifie "lecture par fragments". Plutôt que de lire des articles linéairement et un à la fois, la méthode implique l'utilisation d'une longue liste de lecture d'articles ou de livres numériques (souvent des dizaines ou des centaines d'articles). À chaque session, des fragments de plusieurs articles sont lus. La priorité de chaque article dans la liste de lecture est établie par l'utilisateur.

Au cours de la lecture, les points essentiels des articles sont extraits puis convertis en cartes mémoire , qui sont ensuite apprises et révisées sur le long terme à l'aide d'un algorithme de répétition espacée .

statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on


Parent (intermediate) annotation

Open it
méthode est particulièrement adaptée aux personnes essayant d' apprendre sur le long-terme un volume important d'information, particulièrement si cette information provient de sources variées. <span>"Lecture incrémentale" signifie "lecture par fragments". Plutôt que de lire des articles linéairement et un à la fois, la méthode implique l'utilisation d'une longue liste de lecture d'articles ou de livres numériques (souvent des dizaines ou des centaines d'articles). À chaque session, des fragments de plusieurs articles sont lus. La priorité de chaque article dans la liste de lecture est établie par l'utilisateur. Au cours de la lecture, les points essentiels des articles sont extraits puis convertis en cartes mémoire , qui sont ensuite apprises et révisées sur le long terme à l'aide d'un algorithme de répétition espacée . L'utilisation de cartes mémoires postérieurement à la lecture initiale se fonde sur des principes psychologiques de fonctionnement de la mémoire à long terme , notamment l' effet d'espa

Original toplevel document

Lecture incrémentale — Wikipédia
Lecture incrémentale — Wikipédia Lecture incrémentale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sauter à la navigation Sauter à la recherche [imagelink] [emptylink] Lecture incrémentale avec une extension pour Anki : extraction d'un fragment du texte et création d'un texte à trous La lecture incrémentale est une méthode de lecture et d'apprentissage assistée par logiciel, aidant à la création de cartes mémoires à partir d'articles numériques lus par portions dans une liste de lecture priorisée. Cette méthode est particulièrement adaptée aux personnes essayant d'apprendre sur le long-terme un volume important d'information, particulièrement si cette information provient de sources variées. "Lecture incrémentale" signifie "lecture par fragments". Plutôt que de lire des articles linéairement et un à la fois, la méthode implique l'utilisation d'une longue liste de lecture d'articles ou de livres numériques (souvent des dizaines ou des centaines d'articles). À chaque session, des fragments de plusieurs articles sont lus. La priorité de chaque article dans la liste de lecture est établie par l'utilisateur. Au cours de la lecture, les points essentiels des articles sont extraits puis convertis en cartes mémoire , qui sont ensuite apprises et révisées sur le long terme à l'aide d'un algorithme de répétition espacée . L'utilisation de cartes mémoires postérieurement à la lecture initiale se fonde sur des principes psychologiques de fonctionnement de la mémoire à long terme , notamment l'effet d'espacement (la mémoire à long terme est augmentée quand l'apprentissage est espacé dans le temps) et l'effet test (la mémorisation est supérieure quand une partie de la période d'apprentissage est consacrée à des tests consistant à tenter de retrouver l'information à mémoriser). Les implémentations actuelles comprennent les logiciels de répétition espacée Anki − via une extension[1] − et SuperMemo . La lecture incrémentale est également possible avec les éditeurs de texte Emacs [2] et Yi [3]. Sommaire 1 Histoire 2 Méthode 3 Références 4 Liens externes Histoire[modifier | modifier le code ] La méthode est souvent attribuée au développeur polonais Piotr Wozniak (en) . Celui-ci




Flashcard 3748433366284

Question

"[...]" signifie "lecture par fragments". Plutôt que de lire des articles linéairement et un à la fois, la méthode implique l'utilisation d'une longue liste de lecture d'articles ou de livres numériques (souvent des dizaines ou des centaines d'articles). À chaque session, des fragments de plusieurs articles sont lus. La priorité de chaque article dans la liste de lecture est établie par l'utilisateur.

Au cours de la lecture, les points essentiels des articles sont extraits puis convertis en cartes mémoire , qui sont ensuite apprises et révisées sur le long terme à l'aide d'un algorithme de répétition espacée .

Answer
Lecture incrémentale

statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
"Lecture incrémentale" signifie "lecture par fragments". Plutôt que de lire des articles linéairement et un à la fois, la méthode implique l'utilisation d'une longue liste de lecture d'articles ou de livres

Original toplevel document

Lecture incrémentale — Wikipédia
Lecture incrémentale — Wikipédia Lecture incrémentale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sauter à la navigation Sauter à la recherche [imagelink] [emptylink] Lecture incrémentale avec une extension pour Anki : extraction d'un fragment du texte et création d'un texte à trous La lecture incrémentale est une méthode de lecture et d'apprentissage assistée par logiciel, aidant à la création de cartes mémoires à partir d'articles numériques lus par portions dans une liste de lecture priorisée. Cette méthode est particulièrement adaptée aux personnes essayant d'apprendre sur le long-terme un volume important d'information, particulièrement si cette information provient de sources variées. "Lecture incrémentale" signifie "lecture par fragments". Plutôt que de lire des articles linéairement et un à la fois, la méthode implique l'utilisation d'une longue liste de lecture d'articles ou de livres numériques (souvent des dizaines ou des centaines d'articles). À chaque session, des fragments de plusieurs articles sont lus. La priorité de chaque article dans la liste de lecture est établie par l'utilisateur. Au cours de la lecture, les points essentiels des articles sont extraits puis convertis en cartes mémoire , qui sont ensuite apprises et révisées sur le long terme à l'aide d'un algorithme de répétition espacée . L'utilisation de cartes mémoires postérieurement à la lecture initiale se fonde sur des principes psychologiques de fonctionnement de la mémoire à long terme , notamment l'effet d'espacement (la mémoire à long terme est augmentée quand l'apprentissage est espacé dans le temps) et l'effet test (la mémorisation est supérieure quand une partie de la période d'apprentissage est consacrée à des tests consistant à tenter de retrouver l'information à mémoriser). Les implémentations actuelles comprennent les logiciels de répétition espacée Anki − via une extension[1] − et SuperMemo . La lecture incrémentale est également possible avec les éditeurs de texte Emacs [2] et Yi [3]. Sommaire 1 Histoire 2 Méthode 3 Références 4 Liens externes Histoire[modifier | modifier le code ] La méthode est souvent attribuée au développeur polonais Piotr Wozniak (en) . Celui-ci







L'utilisation de cartes mémoires postérieurement à la lecture initiale se fonde sur des principes psychologiques de fonctionnement de la mémoire à long terme , notamment l' effet d'espacement (la mémoire à long terme est augmentée quand l'apprentissage est espacé dans le temps) et l' effet test (la mémorisation est supérieure quand une partie de la période d'apprentissage est consacrée à des tests consistant à tenter de retrouver l'information à mémoriser).
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on


Parent (intermediate) annotation

Open it
ure, les points essentiels des articles sont extraits puis convertis en cartes mémoire , qui sont ensuite apprises et révisées sur le long terme à l'aide d'un algorithme de répétition espacée . <span>L'utilisation de cartes mémoires postérieurement à la lecture initiale se fonde sur des principes psychologiques de fonctionnement de la mémoire à long terme , notamment l' effet d'espacement (la mémoire à long terme est augmentée quand l'apprentissage est espacé dans le temps) et l' effet test (la mémorisation est supérieure quand une partie de la période d'apprentissage est consacrée à des tests consistant à tenter de retrouver l'information à mémoriser). Les implémentations actuelles comprennent les logiciels de répétition espacée Anki − via une extension [ 1 ] − et SuperMemo . La lecture incrémentale est également possible avec les édi

Original toplevel document

Lecture incrémentale — Wikipédia
Lecture incrémentale — Wikipédia Lecture incrémentale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sauter à la navigation Sauter à la recherche [imagelink] [emptylink] Lecture incrémentale avec une extension pour Anki : extraction d'un fragment du texte et création d'un texte à trous La lecture incrémentale est une méthode de lecture et d'apprentissage assistée par logiciel, aidant à la création de cartes mémoires à partir d'articles numériques lus par portions dans une liste de lecture priorisée. Cette méthode est particulièrement adaptée aux personnes essayant d'apprendre sur le long-terme un volume important d'information, particulièrement si cette information provient de sources variées. "Lecture incrémentale" signifie "lecture par fragments". Plutôt que de lire des articles linéairement et un à la fois, la méthode implique l'utilisation d'une longue liste de lecture d'articles ou de livres numériques (souvent des dizaines ou des centaines d'articles). À chaque session, des fragments de plusieurs articles sont lus. La priorité de chaque article dans la liste de lecture est établie par l'utilisateur. Au cours de la lecture, les points essentiels des articles sont extraits puis convertis en cartes mémoire , qui sont ensuite apprises et révisées sur le long terme à l'aide d'un algorithme de répétition espacée . L'utilisation de cartes mémoires postérieurement à la lecture initiale se fonde sur des principes psychologiques de fonctionnement de la mémoire à long terme , notamment l'effet d'espacement (la mémoire à long terme est augmentée quand l'apprentissage est espacé dans le temps) et l'effet test (la mémorisation est supérieure quand une partie de la période d'apprentissage est consacrée à des tests consistant à tenter de retrouver l'information à mémoriser). Les implémentations actuelles comprennent les logiciels de répétition espacée Anki − via une extension[1] − et SuperMemo . La lecture incrémentale est également possible avec les éditeurs de texte Emacs [2] et Yi [3]. Sommaire 1 Histoire 2 Méthode 3 Références 4 Liens externes Histoire[modifier | modifier le code ] La méthode est souvent attribuée au développeur polonais Piotr Wozniak (en) . Celui-ci




Flashcard 3748443589900

Question
L'utilisation de [...] postérieurement à la lecture initiale se fonde sur des principes psychologiques de fonctionnement de la mémoire à long terme , notamment l' effet d'espacement (la mémoire à long terme est augmentée quand l'apprentissage est espacé dans le temps) et l' effet test (la mémorisation est supérieure quand une partie de la période d'apprentissage est consacrée à des tests consistant à tenter de retrouver l'information à mémoriser).
Answer
cartes mémoires

statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
L'utilisation de cartes mémoires postérieurement à la lecture initiale se fonde sur des principes psychologiques de fonctionnement de la mémoire à long terme , notamment l' effet d'espacement (la mémoire à long terme e

Original toplevel document

Lecture incrémentale — Wikipédia
Lecture incrémentale — Wikipédia Lecture incrémentale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sauter à la navigation Sauter à la recherche [imagelink] [emptylink] Lecture incrémentale avec une extension pour Anki : extraction d'un fragment du texte et création d'un texte à trous La lecture incrémentale est une méthode de lecture et d'apprentissage assistée par logiciel, aidant à la création de cartes mémoires à partir d'articles numériques lus par portions dans une liste de lecture priorisée. Cette méthode est particulièrement adaptée aux personnes essayant d'apprendre sur le long-terme un volume important d'information, particulièrement si cette information provient de sources variées. "Lecture incrémentale" signifie "lecture par fragments". Plutôt que de lire des articles linéairement et un à la fois, la méthode implique l'utilisation d'une longue liste de lecture d'articles ou de livres numériques (souvent des dizaines ou des centaines d'articles). À chaque session, des fragments de plusieurs articles sont lus. La priorité de chaque article dans la liste de lecture est établie par l'utilisateur. Au cours de la lecture, les points essentiels des articles sont extraits puis convertis en cartes mémoire , qui sont ensuite apprises et révisées sur le long terme à l'aide d'un algorithme de répétition espacée . L'utilisation de cartes mémoires postérieurement à la lecture initiale se fonde sur des principes psychologiques de fonctionnement de la mémoire à long terme , notamment l'effet d'espacement (la mémoire à long terme est augmentée quand l'apprentissage est espacé dans le temps) et l'effet test (la mémorisation est supérieure quand une partie de la période d'apprentissage est consacrée à des tests consistant à tenter de retrouver l'information à mémoriser). Les implémentations actuelles comprennent les logiciels de répétition espacée Anki − via une extension[1] − et SuperMemo . La lecture incrémentale est également possible avec les éditeurs de texte Emacs [2] et Yi [3]. Sommaire 1 Histoire 2 Méthode 3 Références 4 Liens externes Histoire[modifier | modifier le code ] La méthode est souvent attribuée au développeur polonais Piotr Wozniak (en) . Celui-ci







Flashcard 3748445162764

Question
L'utilisation de cartes mémoires postérieurement à la lecture initiale se fonde sur des principes psychologiques de fonctionnement de la [...] notamment l' effet d'espacement (la mémoire à long terme est augmentée quand l'apprentissage est espacé dans le temps) et l' effet test (la mémorisation est supérieure quand une partie de la période d'apprentissage est consacrée à des tests consistant à tenter de retrouver l'information à mémoriser).

statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
L'utilisation de cartes mémoires postérieurement à la lecture initiale se fonde sur des principes psychologiques de fonctionnement de la mémoire à long terme , notamment l' effet d'espacement (la mémoire à long terme est augmentée quand l'apprentissage est espacé dans le temps) et l' effet test (la mémorisation est supérieure quand une partie

Original toplevel document

Lecture incrémentale — Wikipédia
Lecture incrémentale — Wikipédia Lecture incrémentale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sauter à la navigation Sauter à la recherche [imagelink] [emptylink] Lecture incrémentale avec une extension pour Anki : extraction d'un fragment du texte et création d'un texte à trous La lecture incrémentale est une méthode de lecture et d'apprentissage assistée par logiciel, aidant à la création de cartes mémoires à partir d'articles numériques lus par portions dans une liste de lecture priorisée. Cette méthode est particulièrement adaptée aux personnes essayant d'apprendre sur le long-terme un volume important d'information, particulièrement si cette information provient de sources variées. "Lecture incrémentale" signifie "lecture par fragments". Plutôt que de lire des articles linéairement et un à la fois, la méthode implique l'utilisation d'une longue liste de lecture d'articles ou de livres numériques (souvent des dizaines ou des centaines d'articles). À chaque session, des fragments de plusieurs articles sont lus. La priorité de chaque article dans la liste de lecture est établie par l'utilisateur. Au cours de la lecture, les points essentiels des articles sont extraits puis convertis en cartes mémoire , qui sont ensuite apprises et révisées sur le long terme à l'aide d'un algorithme de répétition espacée . L'utilisation de cartes mémoires postérieurement à la lecture initiale se fonde sur des principes psychologiques de fonctionnement de la mémoire à long terme , notamment l'effet d'espacement (la mémoire à long terme est augmentée quand l'apprentissage est espacé dans le temps) et l'effet test (la mémorisation est supérieure quand une partie de la période d'apprentissage est consacrée à des tests consistant à tenter de retrouver l'information à mémoriser). Les implémentations actuelles comprennent les logiciels de répétition espacée Anki − via une extension[1] − et SuperMemo . La lecture incrémentale est également possible avec les éditeurs de texte Emacs [2] et Yi [3]. Sommaire 1 Histoire 2 Méthode 3 Références 4 Liens externes Histoire[modifier | modifier le code ] La méthode est souvent attribuée au développeur polonais Piotr Wozniak (en) . Celui-ci







Flashcard 3748446735628

Question
L'utilisation de cartes mémoires postérieurement à la lecture initiale se fonde sur des principes psychologiques de fonctionnement de la mémoire à long terme , notamment l' effet d'espacement (la mémoire à long terme est augmentée quand l'apprentissage est espacé dans le temps) et l' effet test (la mémorisation est supérieure quand une partie de la période d'apprentissage est consacrée à des tests consistant à [...]).
Answer
tenter de retrouver l'information à mémoriser

statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
augmentée quand l'apprentissage est espacé dans le temps) et l' effet test (la mémorisation est supérieure quand une partie de la période d'apprentissage est consacrée à des tests consistant à <span>tenter de retrouver l'information à mémoriser). <span>

Original toplevel document

Lecture incrémentale — Wikipédia
Lecture incrémentale — Wikipédia Lecture incrémentale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sauter à la navigation Sauter à la recherche [imagelink] [emptylink] Lecture incrémentale avec une extension pour Anki : extraction d'un fragment du texte et création d'un texte à trous La lecture incrémentale est une méthode de lecture et d'apprentissage assistée par logiciel, aidant à la création de cartes mémoires à partir d'articles numériques lus par portions dans une liste de lecture priorisée. Cette méthode est particulièrement adaptée aux personnes essayant d'apprendre sur le long-terme un volume important d'information, particulièrement si cette information provient de sources variées. "Lecture incrémentale" signifie "lecture par fragments". Plutôt que de lire des articles linéairement et un à la fois, la méthode implique l'utilisation d'une longue liste de lecture d'articles ou de livres numériques (souvent des dizaines ou des centaines d'articles). À chaque session, des fragments de plusieurs articles sont lus. La priorité de chaque article dans la liste de lecture est établie par l'utilisateur. Au cours de la lecture, les points essentiels des articles sont extraits puis convertis en cartes mémoire , qui sont ensuite apprises et révisées sur le long terme à l'aide d'un algorithme de répétition espacée . L'utilisation de cartes mémoires postérieurement à la lecture initiale se fonde sur des principes psychologiques de fonctionnement de la mémoire à long terme , notamment l'effet d'espacement (la mémoire à long terme est augmentée quand l'apprentissage est espacé dans le temps) et l'effet test (la mémorisation est supérieure quand une partie de la période d'apprentissage est consacrée à des tests consistant à tenter de retrouver l'information à mémoriser). Les implémentations actuelles comprennent les logiciels de répétition espacée Anki − via une extension[1] − et SuperMemo . La lecture incrémentale est également possible avec les éditeurs de texte Emacs [2] et Yi [3]. Sommaire 1 Histoire 2 Méthode 3 Références 4 Liens externes Histoire[modifier | modifier le code ] La méthode est souvent attribuée au développeur polonais Piotr Wozniak (en) . Celui-ci







Flashcard 3748449619212

Question
What does this
compose(f, g)(x)
mean to you?
Answer
Function composition:
compose(f, g)(x) = (f ∘ g)(x) = f(g(x))

statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill
JavaScript Monads Made Simple – JavaScript Scene – Medium
s in JavaScript ES6+ from the ground up. Stay tuned. There’s a lot more of this to come! < Previous | << Start over at Part 1 Before you begin to learn monads, you should already know: <span>Function composition: compose(f, g)(x) = (f ∘ g)(x) = f(g(x)) Functor basics: An understanding of the Array.map() operation. “Once you understand monads, you immediately become incapable of explaining them to anyone else” Lady Monadgreen’s curse ~







Les implémentations actuelles comprennent les logiciels de répétition espacée Anki − via une extension [ 1 ] − et SuperMemo . La lecture incrémentale est également possible avec les éditeurs de texte Emacs [ 2 ] et Yi [ 3 ] .
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on


Parent (intermediate) annotation

Open it
le temps) et l' effet test (la mémorisation est supérieure quand une partie de la période d'apprentissage est consacrée à des tests consistant à tenter de retrouver l'information à mémoriser). <span>Les implémentations actuelles comprennent les logiciels de répétition espacée Anki − via une extension [ 1 ] − et SuperMemo . La lecture incrémentale est également possible avec les éditeurs de texte Emacs [ 2 ] et Yi [ 3 ] . <span>

Original toplevel document

Lecture incrémentale — Wikipédia
Lecture incrémentale — Wikipédia Lecture incrémentale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sauter à la navigation Sauter à la recherche [imagelink] [emptylink] Lecture incrémentale avec une extension pour Anki : extraction d'un fragment du texte et création d'un texte à trous La lecture incrémentale est une méthode de lecture et d'apprentissage assistée par logiciel, aidant à la création de cartes mémoires à partir d'articles numériques lus par portions dans une liste de lecture priorisée. Cette méthode est particulièrement adaptée aux personnes essayant d'apprendre sur le long-terme un volume important d'information, particulièrement si cette information provient de sources variées. "Lecture incrémentale" signifie "lecture par fragments". Plutôt que de lire des articles linéairement et un à la fois, la méthode implique l'utilisation d'une longue liste de lecture d'articles ou de livres numériques (souvent des dizaines ou des centaines d'articles). À chaque session, des fragments de plusieurs articles sont lus. La priorité de chaque article dans la liste de lecture est établie par l'utilisateur. Au cours de la lecture, les points essentiels des articles sont extraits puis convertis en cartes mémoire , qui sont ensuite apprises et révisées sur le long terme à l'aide d'un algorithme de répétition espacée . L'utilisation de cartes mémoires postérieurement à la lecture initiale se fonde sur des principes psychologiques de fonctionnement de la mémoire à long terme , notamment l'effet d'espacement (la mémoire à long terme est augmentée quand l'apprentissage est espacé dans le temps) et l'effet test (la mémorisation est supérieure quand une partie de la période d'apprentissage est consacrée à des tests consistant à tenter de retrouver l'information à mémoriser). Les implémentations actuelles comprennent les logiciels de répétition espacée Anki − via une extension[1] − et SuperMemo . La lecture incrémentale est également possible avec les éditeurs de texte Emacs [2] et Yi [3]. Sommaire 1 Histoire 2 Méthode 3 Références 4 Liens externes Histoire[modifier | modifier le code ] La méthode est souvent attribuée au développeur polonais Piotr Wozniak (en) . Celui-ci




Flashcard 3748452764940

Question
Les implémentations actuelles comprennent les logiciels de répétition espacée [...] . La lecture incrémentale est également possible avec les éditeurs de texte Emacs [ 2 ] et Yi [ 3 ] .
Answer
Anki − via une extension [ 1 ] − et SuperMemo

statusnot learnedmeasured difficulty37% [default]last interval [days]               
repetition number in this series0memorised on               scheduled repetition               
scheduled repetition interval               last repetition or drill

Parent (intermediate) annotation

Open it
Les implémentations actuelles comprennent les logiciels de répétition espacée Anki − via une extension [ 1 ] − et SuperMemo . La lecture incrémentale est également possible avec les éditeurs de texte Emacs [ 2 ] et Yi [ 3 ] .

Original toplevel document

Lecture incrémentale — Wikipédia
Lecture incrémentale — Wikipédia Lecture incrémentale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sauter à la navigation Sauter à la recherche [imagelink] [emptylink] Lecture incrémentale avec une extension pour Anki : extraction d'un fragment du texte et création d'un texte à trous La lecture incrémentale est une méthode de lecture et d'apprentissage assistée par logiciel, aidant à la création de cartes mémoires à partir d'articles numériques lus par portions dans une liste de lecture priorisée. Cette méthode est particulièrement adaptée aux personnes essayant d'apprendre sur le long-terme un volume important d'information, particulièrement si cette information provient de sources variées. "Lecture incrémentale" signifie "lecture par fragments". Plutôt que de lire des articles linéairement et un à la fois, la méthode implique l'utilisation d'une longue liste de lecture d'articles ou de livres numériques (souvent des dizaines ou des centaines d'articles). À chaque session, des fragments de plusieurs articles sont lus. La priorité de chaque article dans la liste de lecture est établie par l'utilisateur. Au cours de la lecture, les points essentiels des articles sont extraits puis convertis en cartes mémoire , qui sont ensuite apprises et révisées sur le long terme à l'aide d'un algorithme de répétition espacée . L'utilisation de cartes mémoires postérieurement à la lecture initiale se fonde sur des principes psychologiques de fonctionnement de la mémoire à long terme , notamment l'effet d'espacement (la mémoire à long terme est augmentée quand l'apprentissage est espacé dans le temps) et l'effet test (la mémorisation est supérieure quand une partie de la période d'apprentissage est consacrée à des tests consistant à tenter de retrouver l'information à mémoriser). Les implémentations actuelles comprennent les logiciels de répétition espacée Anki − via une extension[1] − et SuperMemo . La lecture incrémentale est également possible avec les éditeurs de texte Emacs [2] et Yi [3]. Sommaire 1 Histoire 2 Méthode 3 Références 4 Liens externes Histoire[modifier | modifier le code ] La méthode est souvent attribuée au développeur polonais Piotr Wozniak (en) . Celui-ci







By default, rnorm() creates standard normal random variables with a mean of 0 and a standard deviation of 1. However, the mean and standard devi- ation can be altered using the mean and sd arguments, as illustrated above. Sometimes we want our code to reproduce the exact same set of random numbers; we can use the set.seed() function to do this. The set.seed() set.seed() function takes an (arbitrary) integer argument.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs




rnorm()
#applied #ch2
By default, rnorm() creates standard normal random variables with a mean of 0 and a standard deviation of 1. However, the mean and standard devi- ation can be altered using the mean and sd arguments, as illustrated above. Sometimes we want our code to reproduce the exact same set of random numbers; we can use the set.seed() function to do this. The set.seed() set.seed() function takes an (arbitrary) integer argument.
statusnot read reprioritisations
last reprioritisation on reading queue position [%]
started reading on finished reading on

pdf

cannot see any pdfs